samedi 1 octobre 2016

Stargate to Catalunya


A une heure au Nord des Pyrénées, il est facile de franchir la frontière à Fos, village-western abandonné, frontière ancienne déserte, et de pousser, route horizontale, vers Lès, Bossost, et Vielha.

Les maisons sont les mêmes que chez nous, la Garonne nous guide, seule la parole change, pour autant que l'on parle aux autochtones. Pourtant, nous effleurons tout à tour Valle d'Aran et Catalunya.

Tout change quand on aborde la montée après Vielha, et que commence l'escalade. Il faut raser la montagne à droite, pour laisser passer les descendants côté précipice à gauche. La N 230 monte en lacets. Plein Sud. La voiture passe sous les toits de béton, destinés à stocker la neige l'hiver, les rochers l'été...

...et , comme un passage initiatique, l'arrivée devant la porte magique :

Stargate to Sudway

Le tunnel de Vielha

obierto



Il monte encore. Dans le noir, éclairage artificiel.

A la montée, nous disposons de deux voies, pas plus de 80 Km/H, nous restons à droite

plus de signal dans le récepteur de Coyote

plus de signal du GPS

le conducteur se guide aux seules  lumières du sol.



Un long moment plus tard du moins c'est l'impression ressentie (en réalité cela ne dure que 3mn42s),

 le bout du tunnel parait au loin, 

la lumière grandit

légère inclinaison vers la gauche, 

et puis c'est la descente : on a franchi le col

col virtuel dans la Stargate to Sudway

La lumière devient aveuglante, obligeant à remettre les lunettes de soleil délaissées.

Nous sommes de l'autre côté...

...dans un autre monde :

Dans quelques heures la Méditerranée

on ne va pas cesser de descendre

vers le soleil !




parenthèse ensoleillée 

en Catalunya

(retour à la maison)

de l'autre côté des rochers partout



le premier bocadillo de jamon iberico à Pont de Suert

la suite sera superbe :

un balcon dans la mer !











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire