samedi 20 mars 2021

Printemps des papillons

C'est le vrai printemps quand la nature est au rendez vous : un signe : en Provence, c'est l'éclosion des Zerynthia : la première signalée date du 18 mars, il y a deux jours ! Ouf, la grande horloge respecte l'heure immuable, la Nature reste au rendez-vous : c'est encore ... le monde d'avant ! 

Vous savez que l'ordre immuable du temps, chez les papillons, est le suivant : les mâles éclosent d'abord : ils patrouillent en va et vient sans croiser quiconque (hors les mâles), et désespèrent de s'accoupler ! La suite ? La plante nourricière de la chenille sort de terre. Enfin... éclosent les femelles ! ! Elles sont immédiatement traquées par les mâles-patrouilleurs-vé-ners ! Fécondées, leur réflexe immédiat consiste à pondre, maintenant que la plante nourricière offre le gite et le couvert à leurs oeufs d'où sortiront les chenilles.




Après le vulcain ; la grande tortue et récemment Orion, qui eux ont hiberné, volent enfin tout neuf-éclos l'aurore tout court, et sa cousine de Provence où le jaune remplace le blanc, euphenoides.

Voici deux photos splendides de Jean-Louis Fourès. Il participe de près aux activités de l'association  Natura Pyrenaica, où tous les adhérents dont convenu de parler à nouveau... latin !

Un guide de poche des papillons est prévu en mai !

Le programme d'observations 2021 commence aujourd'hui !




rejoignez vous aussi

Natura Pyrenaica :












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire