jeudi 25 avril 2019

Tomares ballus très menacé dans le Var

En français vulgaire, c'est le faux cuivré, le cuivré smaragdin. Le dernier de la liste des occupants des espaces naturels de Provence, Alpes, Côte d'Azur. Imaginer des espaces naturels là-bas, c'est un peu présomptueux non ? Ce papillon aime le soleil du Sud, cela explique qu'il soit menacé dans le Var, donc que l'on s'en préoccupe, mais il est plus commun plus au Sud encore, donc à Malaga en Espagne.



le dessous est d'un beau vert-émeraude, qui fonce avec le temps

peu de photos dessus, qui est brun





le vert du dessous des postérieures fonce avec le temps



le voici à Malaga
Eh oui, ses plantes nourricières sont attaquées par l'urbanisation. Quand ce n'est pas l'urbanisation, ce sont les moutons qui broutent tout. Dommage pour ce joli lycène. Quand il aura disparu dans le Var, on ira le voir à Malaga !

Il y a pourtant des collègues qui s'y intéressent !










Peut-on faire cohabiter un aménagement intensif du territoire

avec la préservation de la flore

et des insectes qui lui sont inféodés ?

la réponse est dans la question !

dommage pour Tomares ballus !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire