jeudi 11 avril 2019

Mon Dieu, si je m'étais trompée ?


Nous sommes le premier mardi d'avril, jour de conférence à la médiathèque : on ne peut rater cette conférence mensuelle : les séniors sont majoritaires dans l'amphithéâtre, certains venus de Lourdes, beaucoup très informés : les Pyrénéens, autrefois un peu frustres, très pauvres, ont depuis des siècles été sensibles au culte marial, bien avant le 11 février 1858 ! Alors quand Bernadette a vu et entendu la Vierge à 18 reprises dans la grotte de Massabielle, les esprits étaient déjà préparés ! Ils savaient que la Vierge avait été exemptée du péché originel, et qu'elle était donc "l'immaculée conception". Pas étonnant que Bernadette, ni si sotte, ni illettrée que cela, ait été informée !


le Président de la SEC présente le livre du conférencier

Le conférencier de ce soir est à la fois Historien (je mets la majuscule) et Romancier (pareil). Quand il ne sait pas, quand les faits manquent, il a recours à l'exofiction, autorisant le romancier à inventer une histoire vraisemblable : c'est le procédé utilisé par Jean-François Soulet, qui se décrit comme Rouergais, et Pyrénéen naturellement.




Les questions sont nombreuses : les faits, rien que les faits. Mais personne naturellement n'a vu la Vierge, et le doute est là, partout, omniprésent. Même Bernadette Soubirous doute, et doutera toute sa vie. A-t-elle vu quelque chose ? Qui ? Sa mémoire la trompe, et elle souffrira le martyre, non pas tellement de souffrances physiques causées par le cumul de maladies. Mais de souffrances psychiques endurées à Nevers, où les soeurs ne lui font pas de cadeau : elle n'a pas à faire état de grâces spéciales que lui aurait conféré la Vierge : elle doit en baver ! Et quelles preuves, lui restent finalement de ces 18 apparitions passées ? Elle doute !


Même Zola enquête : il publie son roman Lourdes : immense succès de librairie. 

C'est ainsi que Jean-François Soulet publie à son tour le sien :

... et si je m'étais trompée ?


C'est la question constante que se pose Bernadette elle-même !



Discussion passionnée dans la salle : des Lourdais regrettent que le corps de Bernadette soit exposé dans un cercueil de verre à Nevers, alors qu'il serait plus décent de l'enterrer à Lourdes avec sa famille...



Que faire ?

Je suis le premier devant le bureau où Jean François a exposé une petite pile de son roman. Il a un peu de monnaie dans une boite en fer (vide) à biscuits. Je lui achète un livre, qu'il a la gentillesse de dédicacer à ...la mère de la Vierge.



Ca donne envie de faire un tour à la grotte, non ?



Jean-François Soulet a une fiche Wikipedia :



        nous avions vu auparavant : "Apparitions" :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire