samedi 18 février 2017

Vivre à Bréhat ?

à marée haute on accoste par bateau
avec Emile Garcin :

...plage du Guerzido !

C'est un challenge en plein hiver : tout vendre, s'installer à Bréhat, mais pas n'importe où : quasiment en mer, du moins à marée haute. Je reconnais que ce n'est pas facile : il faut mettre les meubles dans la vedette. Se coltiner à pied les dits-meubles jusqu'à la maison. Emménager. Et pour faire les courses, chemin inverse, c'est invivable sur place, même si de temps à autre on se nourrit de moules, huitres, et autres palourdes pêchées sur la plage.(mais là à marée basse) !

Comme résidence secondaire pour les mois d'été, en emmenant la nourriture dans un congé, pas de problème si l'on est prêt à se déplacer en bateau !

souvenez-vous de l'ambiance : transport en vedette

le gué et son moulin à marée


plage ; varech ; chasse aux bigorneaux


fenouil sauvage


vais-je repérer la maison ?


pas évident de faire venir le camion de déménagement !
je la reconnais grâce au toit en demi-lune au Nord, et au pin derrière
le bateau est vendu avec !
vue sublime sur la mer


micro jardin de rocaille

surface : 65m2_2 chambres, pas très difficile à meubler !

ne me dites pas que vous n'avez pas 830.000 Euros 

cachés quelque part ?




attention : ce lien ne sera pas toujours opérationnel !

(les chenilles reviennent demain !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire