dimanche 12 février 2017

Chausson CHS


 une petite décapotable adorable !


une restauration de O-One

Les usines CHAUSSON, spécialisés dans la fabrication de radiateurs et l'emboutissage de sous ensembles de carrosserie, durant la seconde guerre mondiale, fabriquaient du matériel militaire. Afin de préparer la sortie de ce conflit, les ingénieurs travaillaient discrètement sur la conception d'une petite voiture.



Ce microcar avait pour but d'être construit et commercialisé en France.

A la fin de la guerre, trois prototypes furent construits suivant les plans dessinés entre 1944 et 1946. Deux étaient équipées d'un moteur 2 temps 330 cc et une d'un moteur deux temps 500 cc.






Cette voiturette était d'une conception entièrement nouvelle, une monocoque toute en acier, des trains roulants et suspension spécifiques, un nouveau moteur.

Elle fut présentée au salon de Paris en 1947 mais malheureusement n'obtint pas les autorisations nécessaires pour lancer la production. Les usines CHAUSSON devaient fabriquer des autocars et il n'y avait pas assez d'acier pour produire des microcars.

Les frères CHAUSSON proposèrent alors outre Manche à l'industriel Tom Delaney de produire la CHS, un des trois prototypes fut envoyé en Angleterre.

Malgré toutes les démarches de rapprochement entre les différents industriels anglais et les négociations envers le gouvernement, la voiture ne put être construite outre manche.

La CHS restante était donc conservée dans la propriété de Tom Delaney jusqu'à sa mort en 2012. Elle a alors été présentée à la vente aux enchères de Silverstone, toute rouillée.




Elle est maintenant revenue en France, 

restaurée par O-One








votre serviteur avait anticipé !

Alain F. grand collectionneur m'a toujours affirmé
que dans les années 25, on pouvait signer toute carrosserie de nombre de constructeurs
j'avais choisi Chausson...!


dernier jour de Rétromobile...


...achetez le bouquin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire