samedi 4 février 2017

Tiffany style

Je me reprends à chercher la lumière. Chez soi, à domicile. Une solution dans ce cas, combien de fois y ai-je recouru, est d'installer en un lieu choisi du salon un lampadaire Art-nouveau, coiffé d'une belle coupole (Kupule en allemand) constituée de verres américains, soudés les uns aux autres par un montage tiffany : il faut disposer à l'avance de bandelettes de cuivre que l'on va poser sur la tranche du verre, et plier de chaque côté pour faire un entourage parfait : quand on pose chaque morceau ainsi équipé côte à côte, il suffit de passer un fer à souder plat sur la jointure et d'apposer la soudure à l'étain : le cuivre est caché, et les deux parties soudées l'une à l'autre. Quand j'étais l'élève de Mary Lumière (oui c'est bien son nom) je suis arrivé à ce stade d'élève-verrier, de savoir découper, ajuster, et souder les morceaux de base qui accolés donnent la lumière finale.

Les fabrications d'origine coûtent des fortunes. Mais des répliques existent, parfois sophistiquées comme la boutique américaine Century studio en réalise toujours, j'en connais une autre de même niveau en Allemagne, d'autres enfin ont perdu leur signature mais la qualité se voit à l'oeil nu : je tombe par exemple sur cette photo : 

La coupole est sympa, vrai verre Tiffany, carton de fleurs de nénuphars, la tige est comme il se doit faite de verre goutte d'eau dont les pointes reflètent bien la lumière, quand les feuilles sont de verre plat. Surtout, le pied est en vrai fer forgé, avec de grosses têtes de vis genre rivets du Titanic.

J'observe au cours des semaines que le vendeur se nomme APARELLO, avec une divise sympa : Give Art a Home ! Comme j'ai du être aussi bon en Allemand que notre Ministre des Affaires Etrangères, je prends ma plus belle plume, pour proposer un deal, et faire baisser le prix : ça fonctionne ! Le plus miraculeux est que le prix du transport est de 9 Euros seulement, incroyable !
















Quelques jours après, le premier colis arrive, tellement énorme que Cédric-de-la-Poste m'avoue n'avoir pu le mettre dans sa fourgonnette, et m'envoie chez Vincent-toujours-de-la-Poste le chercher, comme si j'avais une voiture plus grande que la sienne. Vincent accepte de l'ouvrir sur place, et même il conserve l'emballage-carton. Mais panique : pas de Kupule ! Elle a fait l'objet d'un envoi séparé. Toujours pour le même total de 9 Euros qu'en réalité je n'ai pas payés, puisque j'ai eu un rabais kolossal !

Le carton arrive hier, toujours énorme, cette fois il est entré dans le fourgon (le colis précédent faisait 1,9 m de haut)  ! Déballage fébrile; La Kupule fait 51cm de diamètre, dans le carton de 1 m). Pose. Quelques trifouillages électriques, car la prise en vraie bakélite n'a pas de trou pour faire rentrer la terre, et je dois scier cette foutue tige de laiton qui ressort de la prise femelle de l'autre côté qui nous relie au courant. (je fais des bricolages interdits par l'Union européenne, je prends le risque d'être mis en examen ?)

Le résultat est là : une lumière de plus (avec 3 ampoules, je dispose d'une réserve incroyable d'ampoules classiques précédant les modernes imposées par Bruxelles), l'effet est plus bleu et rose que j'avais vu sur les photos, c'est le risque d'acheter sur photos sans voir réellement.

petite révision d'Allemand première langue

Par contre, il s'agit bien des couleurs d'actualité :

bleu & rose...!

je préfère dire : "contemporain", plutôt que "moderne"!



(la suite demain :

je vous prsente : Century studio)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire