lundi 21 novembre 2016

Primaire (1)

Je précise (1) puisqu'il va y avoir deux tours. 

Affluence imprévue, dans les Terres de gauche. Les chemins de ce coin reculé sont insuffisants pour permettre de garer tous ces véhicules venus de partout. La petite salle prêtée pour l'occasion est bien trop petite : voudrait-on dissuader les électeurs qu'on ne s'y prendrait pas autrement..... Je répète ce que je viens de dire...je réfléchis deux fois à ....et si...? n'empêche, les votants sont bien là, en foule, sans doute attirés par ce beau soleil ?








































Nous décidons d'arroser le nouveau bolide d'A., et comme c'est le dimanche du vin nouveau, dégustation comparative entre les Beaujolais (il en faut plusieurs pour retrouver le goût typé) et les Gaillac car nous aussi, nous produisons le nectar de mi-novembre. Ballottage entre les deux, il va falloir un second tour dimanche prochain !



























Pour admirer la sérigraphie du Beaujolais primeur, il faut bien vider la bouteille. Le Gamay lui aussi se laisse boire. Georges Duboeuf est bien plus cher, mais pas forcément meilleur. Amédée est notre voisin vigneron de Gaillac : je vous ai dit qu'il y avait ballottage !

agneau des Pyrénées direct de la ferme, les néo-Zélandais peuvent aller se rhabiller

Bepmale ; roquefort spécial, et extraordinaire Barousse, assorti au
dressage des feuilles d'or du Ginko biloba
la différence : les meringues dans la mousse au chocolat

le scrutin vient de couronner largement François

présenté comme l'était Pompidou : issu du terroir Sarthois,
sérieux, rigoureux, ferme
lucide sur l'état du monde
un peu taiseux, 
marié à une Anglaise : enfin un qui parle la langue des dirigeants du monde...
...et amateur de drones et de bagnoles

François, François

va-t-on changer de François ?

pour François ?

Vivement la suite dimanche prochain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire