samedi 12 novembre 2016

Lendemain de fête

La fête, c'est la tension du jour J, l'inquiétude de l'incident fâcheux, que le déroulé longuement minuté bute sur un contretemps inopiné, le mauvais temps par exemple .....!

ce matin 12 novembre, le soleil est revenu





les gerbes sont intactes


la gerbe des enfants

Mais quand tout est terminé, que cela s'est bien passé, que nous sommes le lendemain, que l'on se croise dans notre petit (super)-marché pour commenter le déroulé, c'est un grand vide, que seul le soleil (imprévu) comble partiellement : on regarde tout cela avec le recul de celui qui consulte son rétroviseur. Je me promène seul, inspecte les bannières des gerbes préservées par le froid de la nuit. Le petit marché du samedi réunit les habitués. Il y a quelques bacs de plastique avec les seuls champignons de saison, où je retrouve Gaby. Elle a assisté à la conférence et déplore avec la vendeuse de champignons que les papillons disparaissent. No comment !


La lumière illumine les dernières feuilles dorées des marronniers. Je regarde notre montagne le Cagire, auréolée des vapeurs de Fibre-Excellence. Et je contemple la cloche du Nébouzan en m'interrogeant sur la date d'ouverture de ce qui est toujours notre Musée-fermé ! Sachez que s'il était ouvert, il serait fermé jour de week-end, je crois que je déprime !

 





les cafés envahissent la place Napoléon :
il n'est plus là pour se défendre !



Les voitures de luxe ont rejoint l'Esplanade déserte,

le week-end a commencé hier jour de commémoration

il continue jusqu'à Dimanche

c'est le moment de réfléchir à l'Existence

(j'écris avec un grand E)

le luxe reste toujours de garer sa BMW aux endroits interdits

Donal Trump a fichu un sacré coup de pied dans la fourmilière !

Je m'amuse du désarroi de ceux qui sont là pour nous représenter

Qu'ils profitent du week-end pour rassembler leurs idées !

l'Europe devrait se remuer au lieu d'attendre que Donald nous mette au pied du mur !

j'admire cette façade ocre, en pensant au PSC ci-dessous

il fallait venir mercredi à la SEC pour savoir ce que le PSC signifie


il y a toute la place vierge pour écrire le mot : "Musée des Pyrénées Centrales"


"ma" cloche du Nébouzan a pris un choc
encore un camion qui s'est garé dessus ?

du coup elle est bien patinée !

c'est demain Dimanche

le week-end continue !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire