lundi 7 novembre 2016

Marie-Thérèse vendue deux fois...


je vous parlerai d'une autre Maria Teresa dans deux jours. Cette fois, il s'agit de Marie-Thérèse :

Marie-Thérèse Walter ...

...et du buste

 de Picasso !

C’est le choc des titans : le marchand d’art le plus puissant au monde, l’Américain Larry Gagosian, attaque l’un des collectionneurs les plus actifs, le Qatar. Objet de la discorde, révélée par le New York Times : une sculpture réalisée par Picasso en 1931, dont tous deux réclament la propriété. Cette œuvre, Buste de femme (Marie-Thérèse), qui représente l'une des compa­gnes de l’artiste, Marie-Thérèse Walter, avait initialement appartenu à leur fille, Maya Widmaier-Picasso.

Bras armé du Qatar, la société britannique Pelham, ­dirigée par un ancien de Christie’s, Guy Bennett, affirme avoir, en novembre 2014, acheté ladite sculpture pour la somme de 38 millions d’euros, par l’entremise du trio de courtiers Connery Pissarro Seydoux. Pelham aurait déjà versé une partie des paiements convenus lorsque l’avocate de Maya Widmaier-Picasso, Sabine Cordesse, a fait annuler le contrat en avril 2015 en invoquant des motifs de santé. Sa cliente, alors âgée de 80 ans, n’aurait pas eu toute sa tête lorsqu’elle donna mandat pour la vente.



Dans la foulée, l’œuvre a été cédée pour 106 millions de dollars à Gagosian, qui l’a, de son côté, revendue à un gros collectionneur new-yorkais, ­probablement Steve Cohen ou Leon Black. Le galeriste, qui a réglé 75 % de la somme en octobre 2015, s’estime ­propriétaire du buste, présenté au Musée d’art moderne de New York (MoMA) jusqu’au 7 février 2016 et qu’il compte livrer à son client au terme de l’exposition « Picasso Sculpture ».






















Je ne risque pas de me mêler de cette querelle, observant qu’une fois de plus, l’argent du pétrole quatari sert à l’émirat à s’approprier (bien légitimement) les meilleures pièces du patrimoine européen, je n’oublie pas le foot dans toute cette histoire.

Après tout, que des œuvres de Picasso soient vendues deux fois, plusieurs fois le prix, par des descendants 

qui n'ont plus toute leur tête...

... est plutôt amusant, non ?



Quel artiste surprenant, quand-même !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire