samedi 14 novembre 2015

La guerre à Paris

Cette fois-ci, c'est bien la guerre...une drôle de guerre ! Tiens, cela rappelle une drôle d'expression, la drôle de guerre ! On était en guerre, mais ça se passait ailleurs. 

Palmyre détruit, au milieu du désert

c'était loin...trop loin ?

qui se soucie du temple de Baal ?
depuis hier soir : tout le monde !


...pas si loin...tout près...ils ont attaqué dans Paris !




Pleurons les victimes innocentes...

...Revenons en aux choses sérieuses, aux fondements, à nos valeurs,

...Soyons désormais sérieux avec les choses sérieuses...

la Victoire pour la Liberté
Detaille

rassemblons-nous autour de

Honneur, Patrie, Courage, Liberté

il va nous falloir plus que jamais 

nous serrer les coudes

pensée aux victimes avec la nuit, de Gérome

toutes générations

toutes opinions


dans les cas graves, je sais pouvoir compter sur Pierre M. 
pour trouver les mots idoines : 

et le jour se lève
sur un avenir de sang

mais voici que se lèvent
des millions de regards
mais voici que battent plus fort
des millions de cœurs
mais voici que des millions de mains
se rejoignent

pour un mot d’espoir
un chemin d’espoir
un pays d’espoir

possible impossible
on ne sait pas
je ne sais pas

je sais seulement
que mes amis vous avancez
et que j’avance avec vous

samedi avec l'A2S, les séniors exposaient leurs oeuvres
il y avait cette gentiane ; et puis cet edelweis





















nous avons observé une minute de silence



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire