dimanche 19 octobre 2014

les moteurs de Claude


Claude D. est venu ce matin, en passant car il est très pris : à la retraite d'enseignant, il a voulu s'assurer de sa capacité de passer à la pratique : il a acheté un tour ; une fraiseuse, s'est entouré de conseils de professionnels, et peu à peu est devenu expert. Quand il veut réaliser un modèle (il travaille au tiers de l'échelle 1) il repère un vrai moteur. Pire, il l'achète. Le démonte ; mesure toutes les pièces, et les fabrique !

Il remonte le vrai. Il monte le modèle, et ajuste tout, bougies inclues !




















Une fois, il a vendu une maquette, et l'a regretté de suite. Tant qu'à réaliser un modèle, il lui est plus aisé de le construire, comme cela il n'ampute pas une collection un peu envahissante, mais le tout se stocke dans des cagettes plastique !

Le soir de chaque week-end, il passe à table : il tient un restaurant !

Ce qui explique qu'il reparte à midi, pour se préparer pour ce soir ! C'est le destin qui nous a fait nous rencontrer : je venais l'après-midi, c'était fichu !











c'est une phobie ici : un concasseur
à maïs !






































































Vite la pluie ; vite l'hiver, je vais monter une expédition...

...à Cadours ! Il faut traverser le département...

... ça vaut le déplacement !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire