dimanche 29 août 2021

D Day = Jour J de l'automobile dans St Gaudens !


Premier triomphe, celui de la vaccination puisque les "bielles du Comminges" interdites fin juin, le D Day a été autorisé (par le Préfet) ! Second triomphe celui d'Eric Heuillet l'adjoint aux Sports, féru d'américaines, qui a lancé ce rassemblement d'automobiles en 2018, et a suscité l'enthousiasme des collectionneurs, et des spectateurs.





Je viens de faire le tour de ville, à pied appareil photo à la main, (pass-sanitaire dans le smartphone) et je me suis régalé : la foule est là d'abord et cela fait du bien de retrouver du monde, après ce très long confinement. Et les voitures aussi, rutilantes et attirantes : un coin pout les traction-avant, des modèles décapotables magnifiques ;  la place de la Collégiale pour les Bikers ; le tribunal d'Instance pour les tracteurs ; le centre du boulevard Bethmale pour les Américaines ; un vrai camp militaire de la seconde guerre mondiale, le sommet se situe sur l'Esplanade de la légion d'Honneur : une vraie voiture de Sheriff ... venue  ... exprès de Los Angeles ! 

l'apôtre du Comminges Eugène Azemar sourit : des vieilles bagnoles partout





























super les herses antiterroristes à roulettes !


ils sont bien là ! (enfin, elles...!)



la Bellisima, personne n'a osé se garer à côté...


 ... normal... c'est un Ajaccien... 2A ... du Comminges !
"Pace e Salute", mec !













il est venu des Landes !





sur la calandre, le badge des concessionnaires Citroën : je le cherche depuis 15 ans !

la propriétaire refuse de me le vendre : il est trop bien accroché !


la Masérati de mes rêves !

les mecs qui attendent leur sang peuvent attendre !



encore des badges

attention, on entre sur un terrain militaire



tout taliban suspect barbu devra montrer son pass-sanitaire... sinon...!









André Baron est en plein centre


la presse filme




un drone Mavic-pro nous surveille

surprise de découvrir une célébrité sur la photo !

je distingue Eric, affairé, concentré, dans le carré des Américaines :

comment baliser ces merveilles, pour éviter que les passants mettent leurs doigts sur la peinture ?

quelle longueur de scotch pour créer une barrière ?



un rouleau neuf dans la grande américaine rouge



à force de photographier sans faire attention, je me retrouve enfermé dans le carré des United States

je vous ai dit : "concentré"


quel plaisir de voir tous ces participants sourire !






American feeling
J'ai fait exprès de vous montrer les photos, avant de vous faire lire l'article (plein d'humour) de la Dépêche : voici entre guillemets :

"...cette troisième édition passe encore à la vitesse supérieure. Éric Heuillet, adjoint au maire et pilote de la manifestation en tant que président du comité d’organisation, a réussi à fédérer pour la première fois autour d’une passion commune vingt-quatre clubs auto-moto. -"On voulait rassembler tous les passionnés pour un moment festif, permettant de perpétuer le passé automobile auquel la ville a toujours été liée, notamment lors des Grands Prix qui se disputaient sur le circuit du Comminges". 

"Le rassemblement initialement programmé le 25 avril et qui aurait dû faire hennir les chevaux du plaisir dans le cadre de la Journée nationale des véhicules d’époque, s’est vu mettre des bâtons dans les roues par la crise sanitaire. Un report qui n’a pas encrassé la mécanique bien huilée de l’organisation qui a attendu que les voyants se remettent au vert pour cette nouvelle édition. 

"500 œuvres d’art motorisées exposées "

"Une horde de bolides mythiques, siglés des marques les plus communes en passant par des modèles rares, atypiques ou de prestige, de motos chevauchées par les bikers, mobylettes ainsi que motocyclettes iconiques et iconoclastes, jusqu’à des tracteurs d’antan pétaradants, plus de 500 véhicules de collection, véritables œuvres d’art motorisées envahiront avec leurs équipages le centre-ville historique de Saint-Gaudens et feront ronfler leurs moteurs. -"Certains particuliers profitent de l’évènement pour sortir des trésors de leurs garages et leur redonner vie. On pourra par exemple voir une vieille 2 CV ou une 4L parader près d’une Bugatti, ou de la remarquable proto Dauphine jaune à moteur Gordini au volant de laquelle l’ancien champion de course automobile commingeois André Baron, parrain de l’édition, a remporté de nombreux prix. Le tout entre un campement militaire de la seconde guerre mondiale reconstitué, dans lequel seront stationnées une quinzaine de jeeps", détaille Éric Heuillet.

J'ai tenté de vous montrer par les images qu'Eric a réussi : 

il a entrainé les passionnés, j'en fais partie !

ces passionnés ne manquent pas d'humour, eux aussi !




en repartant, il me faut tirer des centaines de photos, je tombe sur le stand de SEBA-Auto

devant lequel je passe chaque jour devant la gare



c'est la voiture qu'il me faut :

une BM ; ... bleue de France ; discrète ; mais puissante...


flute alors... elle est trop neuve pour moi !

voici le 06 au cas-où ??


vous avez compris ?

ce n'est pas tellement les voitures qui sont intéressantes :

mais les propriétaires qui les ont remises en état

les conducteurs et conductrices qui les aiment

des gens passionnants !


j'ai bien discuté avec les Citroënistes toulousains

je pense aux propriétaires des tractions devant la Mairie

notamment la vert-olive et noire

peinte par un professeur de peinture !



les couleurs de la T57 coach spécial vert Bugatti

http://babone5go.blogspot.com/2012/03/le-coupe-vert-bugatti.html

St Go comme Peeble Beach !




PS (1) : D Day 2019
les lanternes Montmartre éclairaient encore le parking Barbastro ... avant de disparaitre ... !

PS (2) : dimanche 29, 10 heures, nous sommes le lendemain, la ville en liesse retrouve son calme dominical, et des décors cachés par la foule apparaissent : autrefois, (mais nous sommes dans le monde contemporain ... de l'art contemporain), quand on pense qu'il fallait le "Prix de Rome" pour exposer des oeuvres d'art ! ... mais on n'avait pas inventé le :

... street art à 5go !


arrosée par l'eau de la fontaine, on comprend qu'elle rouille ... à toute vitesse !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire