vendredi 16 mars 2018

On achète à Bayonne

Les prix montent sur la côte basque, je vous l'ai déjà montré avec l'article de Sud-Ouest.


On le comprend, l'océan,  la douceur du climat, les chants basques, la proximité de Bilbao, l'architecture, Ramuntcho, en voilà des motifs attirants...!

devenir Basque, tout un programme !

Attendez, il suffit de faire défiler les offres sur seloger.com pour constater le problème : très difficile de trouver quelque chose d'atypique, les belles places sont occupées depuis belle lurette ! Nous décidons de retenir Bayonne, mais pas n'importe où : dans ce quartier typique que traverse la Nive, typique à cause des hautes maisons à pans de bois.






Une visite exploratoire a déjà permis de repérer quelques appartements libres. Ils sont libres parce qu' anciens, sans ascenseur, alors que les plus beaux emplacements sont au 5è étage, pour dominer les toits. Et les plus libres sont les plus anciens, dans leur jus, il faut être téméraire pour faire sauter les cloisons intérieures, créer un plateau de 70m2, et re-décorer à neuf, en optimisant l'espace.

N'ayant peur de rien, nous montons sur les toits. Ouf ! Vue panoramique, sur la cathédrale et ses deux clochers ; le marché couvert ; les maisons hautes à deux fenêtres ; et la Nive. On est un peu comme à Venise, c'est dire l'ambiance !



Nous avons l'habitude. Examen des plans. Evaluation des prix. Nous sommes maintenant tous, les Français, éduqués à la méthode Stéphane Plazza : remettre une offre, d'un montant inférieur aux prétentions du propriétaire, relayées par l'Agence qui rabote sa commission. S'attendre à négocier. Payer. Cash. Trouver un professionnel qui débarquera une benne au pied de l'immeuble (pas commode). Tomber les cloisons. Evacuer les gravats. Agencer un intérieur tout blanc. Créer un nid douillet...


panoramique inhabituel des toits de Bayonne, les patios qui éclairent les pièces derrière recouverts de verrières



...avec vue permanente sur la Nive !

quel merveilleux programme !


vue sur 180°

l'ultime avantage : on est tout près de Saint-Jean de Luz !

demain !


n'oubliez jamais : nous sommes sur la "Côte d'Argent" !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire