lundi 26 mars 2018

Amilcar à Monaco


C'est le miracle du courrier : dans ma boite à lettre, une lettre de Bonhams ! une erreur d'adresse ?

J'ai eu le privilège insigne autrefois d'être client de la célébrissime maison, d'y vendre une paire de Bugatti, mais ensuite...l'oubli, jusqu'à hier, je figure donc bien dans la liste d'adresse conservée (pieusement) par l'ordinateur !


Il s'agit de la vente du 11 mai prochain, The Monaco sale, je fais donc partie des élus choisis pour concourir à la vente d'automobiles exceptionnelles, comme cette Ferrari 625TF de 1953, je ne vous dis pas l'estimation, du moins si : de 4 à...6 millions cinq cent mille Euros ! Il faut dire que le centre de la vente se tient dans la Villa Vigie dominant la mer, villa qui a appartenu à Karl Lagersfeld's, j'ai hâte d'être présenté au grand homme !



Je feuillette le catalogue, couverture aux lettres d'or, une pièce de collection, et ne trouve rien (à ma portée). Mais sur internet, cette voiture, échelle 0,66 donc les deux-tiers, presque une maquette, une Amilcar, le rêve (pardon, the dream)


Je me jette sur l'estimation : il y a bien moins de zéros, c'est beaucoup moins inaccessible, voilà à quoi ressemble l'engin, magnifique non ?











il existe de vraies voitures-mini, pas plus chères que de superbes maquettes plus petites

ça fait réfléchir non ?


je ne puis m'empêcher de vous montrer la première photo de Jordi...

...de mes futures roues-rayon échelle 1/7°

4,62 fois plus petites que celles de l'Amilcar




j'ai donc un projet en cours...

...et même deux pour cette année 2018...

...je vous en montre davantage dès que c'est prêt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire