mercredi 7 mars 2018

Caïman butterfly (24)

Nous sommes dans un pays tropical, humide (avec l'eau, la boue, les rives glissantes, tout ce qui convient pour faire plaisir aux crocodiles). Dans l'eau donc des crocodiles. Animaux pas très ragoûtants, qui mangent n'importe quoi, et sont réputés pour n'avoir aucune hygiène : pour tout dire, ne se lavant jamais les dents, il leur traîne toujours quelque déchet (ou débris) dans la mâchoire, et "ils puent de la gueule". On s'en fiche, n'ayant pas à leur faire de bises sur la bouche, exercice au demeurant hyper-dangereux.

La même ambiance humide attire les papillons du coin, nombreux, qui se déplacent en groupe, recherchant à aspirer les minéraux divers et variés émergeant sur la boue. On connait chez nous ces rassemblements, ils peuvent être spectaculaires là-bas. Contrairement aux idées reçues, les papillons ne recherchent pas que le nectar, tout ce qui est minéral, phosphaté, odorant, puant même il faut le dire, les attire, il en est ainsi des défécations, (des chevaux pour le Grand Sylvain) ; les poissons pourris ou viandes en décomposition font le même effet pour le Grand Mars, je parle bien entendu du mâle (qui n'a aucune manières).

Vous pensez bien que l'odeur de la gueule d'un crocodile peut donc être attirante pour les papillons. De quoi pour les photographes prendre des photos extraordinaires, du genre la belle et la bête. C'est le cas notamment de Maxime Duprez, et des photos qu'il publie sur Flickr.



















allez les attraper, les papillons, dans cette position : 

le crocodile protège ses copains  !

merci à lui !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire