mardi 4 juillet 2017

Plafond de verre (2)


Vous vous souvenez la dernière fois ? le mois dernier ? Le challenge était :

on tente ?

http://babone5go2.blogspot.fr/2017/05/plafond-de-verre.htmlOn s'y est sérieusement mis : un beau-gros chantier comme on les aime : trois préalables indispensables : primo : il faut éclairer le plafond, poser des fluo, des fils d'alimentation, et les cacher : gravats en perspective ! Aspirateur, poussière, c'est toujours un moment pénible.

Secundo : les fluo posés éclairent le palier d'une lumière chirurgicale, le papier peint des années 70 dont nous avons hérité en achetant ressemble à celui des appartements de Berlin-Est surveillés par la STASI dans les années cinquante : il faut repeindre....et échafauder dans la cage d'escalier, haute de 5,6 m ! Avant tout, démonter, libérer l'espace, encombrer les pièces adjacentes...et peindre, deux couches !

Tertio : le ferronnier. Il en existe par ici, encore faut-il qu'ils soient libres, chargés qu'ils sont de tâches prioritaires, des portails par exemple. Par chance, un client ne disposant pas de l'acompte préalable se décommande. Il faut souder 16 cases identiques, en fer de profil T. François Lagane dont l'officine titre : "le savoir fer du berger" (astuce) m'appelle ce matin : il a quasi fini !

ne reste plus qu'à hisser l'engin là-haut, et l'attacher 

solidement !

François est maître de stage du jeune Antoine

La suite ? fignoler le noir satiné. Des caches devant-derrière.

 monter un par un les 16 vitraux...

...sans se tromper d'endroit !




Rendez-vous semaine prochaine !

François déménage à Orthez en Août

références en vitraux parfaites

pour les villas de la Côte Basque

06 07 55 63 51



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire