lundi 24 juillet 2017

Fort génois Bastiais...

    ...à vendre !


    nous y avons diné !

C’est une histoire pas croyable, et pourtant vraie : voici l’annonce immobilière, repérée (une fois de plus) sur le Figaro-Monsieur, sous le titre alléchant : « l’art de vivre…avec Propriétés ». L’Agence est forcément du plus haut niveau, Sotheby’s International Realty, rubrique Corse, et les propriétés sont toutes exceptionnelles. Voici celle-ci  :

"Ancien fort génois Corse – Haute Corse
Référence N66 / Propriété d’exception avec vue mer panoramique sur les hauteurs de Bastia – ancien fort Génois Corse






"Cette propriété constitue une exception dans la région. En effet, cet ancien fort Génois Corse superbement restauré se cache sur les hauteurs directes de la ville, au cœur d’un parc de 12.000 m² où se mêlent arbres fruitiers, jardin d’ornement, murs en pierres sèches. De plus, le bâtiment principal s’inscrit toujours dans son passé historique. Les fortifications ainsi que les murs d’enceintes ayant été préservés ; un ancien cachot y subsiste d’ailleurs encore…

"Tandis que le bâtiment principal offre une surface de 350 m², les espaces intérieurs et extérieurs sont remarquables, la vue sur la mer féérique.

"Surface habitable 350 m² | Terrain de 12.000 m² | 7 chambres | 3 salles de bains | Bassin d’eau salée | Vue mer 180° | Maison de gardien | Atelier.

"Aéroport de Bastia à 35 mn. Rare et exceptionnel à seulement quelques minutes du centre ville".

J’adore le détail : « bassin d'eau salée », j’imagine qu’il s’agit au départ d’eau douce, au demeurant rare dans l’ile de Beauté, est-elle déssalée ? ce serait bien possible, avant qu’elle soit salée à nouveau par rajout du sel dont on se sert l’hiver pour retarder le verglas sur les routes. Vous savez que l’eau salée de la mer est pleine de bêtes immondes, et que l’eau salée que l’on sale chez soi est incomparable : on imite la mer morte, plus besoin de nager : on flotte tout seul, repos total !




plusieurs Agences vendent le fortin en exclusivité
notamment Mr et Mrs Thomas


nous étions très proches du Colonel Govys
et de son épouse Marie, partis retrouver l'ile
aux Moines un an avant nous

J’ai un souvenir précis, même s’il date de trente ans quasi jour pour jour : c’était un soir d’été, ciel étoilé, ambiance incomparable.

Nous étions avec Pierre et Manette D. reçus par les propriétaires, soit six à table en tout. Nous avions visité le fortin, et je me souviens bien du cachot. La propriété en ruines avait été acquise par l’ami de nos amis, qui « faisait des affaires ». Il passait ses week-ends à rénover les vieilles pierres, et son épouse à décorer une à une les pièces réhabilitées.

Vous allez voir que la décoration est complète, j’imagine que le fortin est vendu meublé, clé en mains, la coppa dans le frigo, le vin dans le chai, et la Mercédès dans le garage  ?

Dans la propriété de Pierre couraient de vraies tortues d'Hermann, libres dans le maquis odorant, ce doit être pareil ici, avec la flore méditerranéenne, et les insectes qui vont avec !


une fois encore, le prix dépasse mes moyens.

mais une fois encore,


 je postule pour la maison de gardien !





le fortin surveille la mer, juste à portée de canon du port





la suite parentale comprend une salle de bain marine
décorée d'un grand cotre comme les utilisaient les Génois
au XVIIIè du temps de Paoli

pour se dessaler après le bain de piscine salée

j'avais expliqué à l'épouse de notre ami l'effet d'un plafond éclairé

j'ai déjà prévu de créer un jardin d'agrumes pour disposer de citrons de Menton :

je me projette facile : 


quand on s'appelle Babone !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire