vendredi 19 août 2016

les Saints de Larcan

émotion républicaine à Larcan

La France est remplie de ces petits villages, 280 habitants, vous voyez le genre ? Lors de la fête du village, on respecte les rites, avant de passer à l'apéritif : 

D'abord messe dans l'église : elle est adorablement peinte de neuf, et les vitraux provoquent une lumière étonnante. Les voilà, les Saints qui nous protègent : Avec Marie en tête, tous y passent dont Pierre. Daniel (oui le lion y est). Jeanne d'Arc (a l'air d'une pucelle) et Germaine (garde bien son mouton). Je cherche Michel sans le trouver, mais il y a Marc, David (le roi), Mathieu, et  Bertrand de Comminges représenté en pied.











































































Il n'y a pas de prêtre même africain pour dire la messe, alors on se contente du Diacre et de ses assistantes. Les porte-drapeaux des Médaillés militaires assistent à l'office où l'on prie pour la paix dans le monde. 

Deuxième partie : rassemblement devant le monument aux morts. Le Maire accompagné d'un petit garçon rappelle que le Président a fait de 2016 l'année de la Marseillaise : alors on chante a capella. Remise de gerbes, au monument principal, et au monument en souvenir d'André Maginot.


il y a même une visiteuse en chapeau
Ces devoirs accomplis, la récompense : l'apéritif. Surprise : les musiciens qui ont joué l'Ave Maria durant l'office et la Marseillaise sous le grand cèdre sont sur la scène : passodoble ; valse et slow se succèdent, pour le plus grand plaisir de tous, locaux et invités.


à Larcan, on respecte les traditions

après les morts, les vivants

et les Saints veillent sur tout le monde.

il y a même des visiteurs étrangers, venus en famille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire