mardi 24 mai 2022

Dimanche à la mer (3)








D’abord réveil, ouverture de la fenêtre, j’entends la mer… Petit-déjeuner, ouf la cafetière fonctionne, j’ai emmené du pâté label rouge pour déjeuner copieusement, après l’énorme kiwi grec ! Personne sur la rambla, dont le nom réel est « Carrer Botigues de Mar », sans doute à cause des restaurants ? Le soleil pointe son nez à l’Est qui est à droite, avec les premiers visiteurs : angoisse ! va-t-on trouver un supermarché ouvert, jour dominical ? Si le Mercadona est fermé, Caprabo est ouvert ! Il y a un peu moins de rayons, mais la poissonnerie est là, avec ses dames en uniforme un peu mûres et si bienveillantes…de belles darnes de saumon…les habituelles gambas pour ce soir… et mes six huitres préférées du delta de l’Ebre, dans leur si jolie boite de peuplier au même prix qu’il y a deux ans ! Je trouve de la glace pilée, de la bière St Michel, du coca pour les dames, des fraises espagnoles -sans goût comme elles le sont toutes-, mais on a emmené de la crème fouettée d’Isigny !






















Les estivants procrastinent sur la plage, les jeunes filles en fleur marchent deux par deux dans l’eau, pendant que les bateaux voguent deux par deux également. Les dames se font bronzer, connectées par wifi à j’ignore quels médias, pour ne rien perdre des actualités… ou des promos commerciales ? Il fait très beau, j’ai retrouvé un rare wifi dans le restaurant qui a remplacé le bar sans doute vendu à cause du covid. Les catalans avaient tout… sauf Macron pour leur déverser les sous du Koikhilenkout ! Les pauvres comment font-ils ? On mange bien, on se protège du fort soleil, on regarde la mer…

…on fait comme tout le monde…

on procrastine








La procrastination est une tendance à remettre systématiquement au lendemain les actions que l'on ne souhaite absolument pas exécuter le jour même....et pas davantage ni lendemain ni plus tard ! La « retardataire chronique », appelée procrastinatrice, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.

quand s'ajoute (bien légitimement) le souhait de passer de peau blanche à peau bronzée

cette attitude apparemment passive

correspond en réalité à l'envie irrépressible de devenir noire


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire