lundi 6 novembre 2017

Anniversaire chez er Occitan

Nous avons réservé chez er-Occitan, et je demande à Nuria (je connais la réponse !) :
-"Unioniste, ou indépendantiste" ? Elle me répond comme je l'attendais ! On ne peut se sentir (moi) ou être (elle) Catalan.e, (inclusif) et ne pas être tenté par l'indépendance ! C'est humain ! La raison est ce qu'elle est, la passion passe avant, c'est l'ordre des choses ! Et quand il s'agit de déguster, pour ce nouvel anniversaire (ça commence à faire un certain chiffre, puisqu'il y en a un tous les ans) les préparations de Marco, on est forcément prêt à venir au secours des causes les plus indéfendables, parce que passionnelles !

Donc nous revenons de déguster le menu habituel, toujours aussi délicieux, toujours aussi passionné : l'huile d'olive qui sert d'amuse-bouche est une nouvelle découverte, d'un beau vert, d'un goût profond et raffiné. Les tapas du début toujours appétissants. J'ai repris la même entrée, où figure le mot "huitre". Du lard de porc confit comme plat principal, (à cause de l'anguille fumée) ; et une dacquoise de verveine, que vient-elle faire si loin ? toujours raffinée.


la particularité ? la poutargue

là ce sont les huitres

là le poulpe

là le lard de porc confit et ses anguilles

le porc noir se mange comme le befsteack : rouge

du thon moelleux, rouge aussi, un délice



la dacquoise

coca à la bière noire, non, rien à voir avec la Guiness !




le pesto, et la glace à l'huile d'olive (encore)
Comme nous étions sept, nous avons pris tous les plats sans exception, en s'échangeant des bouchées gourmandes.

Au retour, peu importe la pluie, les couleurs d'automne sont merveilleuses, et on est bienheureux de toutes ces gourmandises.






la vie normale peut reprendre son cours,

on a vécu quelques heures d'exception !




j'oubliais : l'huile d'olive :

umami !

la cinquième saveur !

http://www.caminsdeverdor.com/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire