lundi 2 mai 2022

Retour à Vigo (2)


Quand je vous ai emmené sur les traces de Jules Verne à Vigo, c'était avant ce fichu covid, j'ignorais qu'en dehors de la dégustation des poulpes, la spécialité de Vigo était aussi las ostras, à tel point qu'il existe une calle de las ostras ! Cela donne encore davantage de prix à cette ville qui borde l'Atlantique !





des ostras de toutes sortes

des plates





des creuses








et tous les produits de la mare










voilà pour moi el tresor de Vigo



L'armada décide au lieu d'accoster à Brest, (plus commode pour les Français) ... de rallier Vigo... mais les Anglais, alliés des Hollandais,  les attendent... il faut se rendre compte : 3400 tonnes d'or au total ! Le vaisseau amiral transporte à lui seul 65 tonnes qui nécessiteront 1500 charrettes et 2000 mulets pour être transportés à Madrid ! Une partie du chargement est stocké sur place ! Les Anglais réussissent à s'emparer de plusieurs navires, et transporteront 1 million et demi de livres sterling à la Tour de Londres ! ... une autre partie de la flotte se saborde ...! Que sont devenues les épaves ?

au milieu d'une collection de pièces donnée à un enfant, une pièce d'or

cette rare pièce d'or de 5 guinées dédiée à Anne de Vigo fait partie des 20 saisies en 1702 après la bataille de Rande
évaluée  £250.000




alors le trésor ?

restent les ostras !




même le Capitaine Némo ne l'a pas trouvé



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire