mardi 1 mai 2018

Peggy et David Rockefeller vendent ! (4)

Quand je vous ai parlé d'Augustus Saint-Gaudens, son ami le peintre Sargent est immédiatement paru, comme ayant exercé une influence sur son art. Grâce aux Rockefeller, je puis vous montrer une belle toile de Venise


Peintre et aquarelliste américain ayant vécu pratiquement toute sa vie en Europe. Il est né à Florence en 1856. Dès son jeune âge, il parle déjà couramment en plus de l’anglais, le français, l’italien et l’allemand. Sa jeunesse est marquée par les nombreux voyages de ses parents. Il entame vers 1874 des études de beaux-arts à Paris sous la direction de Charles-Émile-Auguste Duran (Carolus-Duran) portraitiste très en vue à l’époque. Il rencontrera durant cette période plusieurs étudiants américains. Ce n’est qu’à 21 ans qu’il effectue son premier voyage en Amérique.


Sargent est surtout connu pour ses portraits mais ce qui m’intéresse surtout sont ses paysages et plus particulièrement sa série sur Venise.


Sargent va à Venise pour la première fois en septembre 1880, il occupe alors un studio de la Ca’ Rezzonico, il y demeure jusqu’à février mars 1881. Puis, retour en août 1882 où il est accueilli chez les Curtis, lointains parents, dans le Palazzo Barbaro, endroit dans lequel il séjournera souvent. Ceci correspond à ce qu’on pourrait qualifier sa première période « vénitienne » où il produira plusieurs toiles à l’huile représentant des scènes de rues, des gens ordinaires dans un contexte de vie quotidienne, ainsi que quelques scènes d’intérieur au tons un peu sombres par rapport aux œuvres de sa deuxième période (1898-1913) où il revient à l’aquarelle. 

San Giuseppe di Castello









Si vous n'aimez pas (ou voulez investir une somme inférieure), vous avez dans le genre Thomas Moran (1837-1926) avec the entrance to the Grand Canal, estimé seulement entre 150000 et 250000$, soit 20 fois moins que le précédent.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire