dimanche 18 février 2018

White witch butterfly (23)


Il y a un bout de temps, j'avais entamé une série sur les papillons improbables. Vingt-deux quand-même ! Le dernier était Vanessa io en 3D, avec l'espoir un jour de le réaliser en vrai ?


Je viens d'en retrouver quelques autres, et je dédie celui-ci à Stéphanie del R., friande de dames blanches.

Le titre en anglais commence par le terme : « Sorcière blanche », un personnage de Narnia. Vous connaissez j'espère ? Jadis est le principal antagoniste du Neveu du Magicien et du Lion, de la Sorcière et de l'Armoire dans la série de CS Lewis , The Chronicles of Narnia . Elle est communément appelée la sorcière blanche dans le Lion, la sorcière et la garde-robe, car elle est la sorcière qui a gelé Narnia dans les cent ans d'hiver.

Elle me fait donc penser au livre de mon éditrice  :

http://babone5go2.blogspot.fr/2017/03/jai-rencontre-la-dame-blanche.html

Mais là où je découvre un papillon improbable de plus, c’est quand nos amis anglo-saxons ont affublé de ce terme le plus grand papillon du monde, il vit la nuit, ça tombe bien : si vous tapez sur google : « white witch butterfly", vous tombez sur Thysania agrippina : 

Je cite : « Thysania agrippina is a species of moth in the Erebidae family. The species has numerous common names, including white witch, birdwing moth, ghost moth, great grey witch, and great owlet moth. It is the lepidopteran with the biggest wingspan, which typically is reported as being up to 27–29 centimetres, and one Brazilian specimen had a wingspan of almost 30 cm The Atlas moth and Hercules moth, however, have greater wing areas. The species occurs in Mexico, Central and South America, and appears as a stray as far north as Texas in the U.S.


Attacus atlas est un peu moins grand
262mm pour cet exemplaire de Java 1922



le dessin (sublime) de Sibylla Merian, avec le cocon comme un oeuf en bas







298mm pour cet exemplaire du Brésil
mon exemplaire : 225mm, il est ici grandeur nature, au milieu des Catocales

bien entendu, ce papillon est utilisé par la pub pour séduire nos dames :


comme le fait  Mauboussin






PS : comme il s'agit d'une sorcière blanche, les entomologistes n'en savent pas tant que cela sur la vie du papillon : en pratique, la chenille serait inconnue, celle peinte par Sybilla Merian étant inexacte, elle aurait représenté celle d'un sphinx ! Les recherches sont donc en cours, inclus la Guyane française.

Si vous savez quelque chose, dites-le moi, sinon à David Cappaert ?

http://davidcappaert.weebly.com/the-white-witch.html

une véritable chasse aux sorcières !

je sais où trouver, à Paris, une boite de papillons extraordinaire :

je m'y rends, sollicite Jacques P.

qui me dévoile la merveille :


mieux que ça non ?


la prochaine fois je vous parlerai de

Urania sloanus

tellement improbable qu'il a disparu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire