mercredi 21 février 2018

Mariposa del ano 2018

Ca y est : l'Association Zerynthia a tranché :
Pyrgus cinarae est élu

"mariposa del ano 2018" !

Je vous ai traduit l'article :

Un papillon de la Sierra de Ávila, papillon de l'année

15 février 2018 

"L'association entomologique Zerynthia attribue annuellement une distinction à un papillon en raison de sa particularité et du risque de survie auquel il est soumis. C'est ce qui a été estimé pour  « Checkered Barbell » (les Espagnols se mettent eux aussi à l'Anglais), originaire de la Sierra de Ávila. En effet, les projets miniers mettent en danger son existence, car c'est une espèce qui tolère peu de changements dans son habitat. La Sierra de Ávila est l'un des deux endroits d'Espagne où il y a des populations de ces papillons".


Les défenseurs du  « Non à la mine dans la Sierra de Ávila » considèrent cette reconnaissance comme un argument de plus à ajouter à la protection de leur région, indépendamment du prix Fuentes Claras dans la ville de Cillán, prix reconnaissant le développement durable dans les petites municipalités, accordé par la Junta de Castilla y León elle-même, la Région locale.


on s'est pourtant moqué des moulins à vent de Don Quichotte !


La découverte récente de Ajedrezada haltera remonte à moins de dix ans (Hernandez-Roldan et Vicente, 2010) . Dans cette région dépeuplée, où l'activité traditionnelle est l'élevage, une mine de feldspath à ciel ouvert, (une trentaine est programmée), est naturellement une aubaine pour les industriels. N'a pas de gaz de schiste qui veut...!

Un petit papillon peut-il s'y opposer ?


Nous Français la nommons l'Hespérie castillane. La chenille vit sur les potentilles. Il existe plein d'autres Pyrgus assez semblables comme armoricanus qui vivent un peu partout en Europe notamment en Grèce.










Voilà, il n'y a plus qu'à aller l'admirer

sur place...

...tant qu'il en est encore temps !


PS : que vient faire dans cette affaire cinarae ? le génitif de l'artichaut ? Alors que la plante nourricière est la potentille avec ses différentes variétés, recta et hirta ? Sans omettre justement en Castille Filipendula vulgaris ! Notre Castillane mangerait-elle de l'artichaut ? Je jette cette question à l'immensité des connaissances des entomologistes distingués ! Help !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire