mercredi 15 mars 2017

Strigile (suite)

Je sens votre incompréhension devant les soins des thermes, qu'ils soient grecs ou romains. Quelques peintres se sont essayés à reconstituer les Antiques, le mieux est que je vous montre leurs tentatives de reconstitutions :

Théodore Chassériau nous montre l'intérieur du tepidarium
là, que des dames !
voici un serviteur, avec sa grande éponge naturelle, prêt à vous gratter le dos

il porte à la main droite différents strigiles adaptés à l'anatomie de ses patientes


ici, ce sont les soins classiques du séchage conventionnel.

Le peintre le plus prolixe est Lawrence Alma Tadema : 



les thermes de Caracalla : derrière c'est plein !

à la main droite, un magnifique strigile

après le bain

Pedro Weingärtner 1897  : des heures à papoter dans l'eau



des détails surprenants :


éponge par terre, et strigiles sous la douche
au premier plan, elle tient un strigile de sa main gauche


pendant de temps, l'éphèbe de Louis-Lebrun peint un vase grec


des thermes intacts


elle attend l'éphèbe pour lui gratter le dos


à Plombières les Bains
c'est comme avant !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire