mercredi 1 mars 2017

Papillons improbables (8)

Teinopalmis imperialis

         l’empereur du Laos

François Sureau est un écrivain français né le 19 septembre 1957 à Paris, maître des requêtes au Conseil d'État, puis avocat. Il publie des romans étonnants : « Les Hommes n'en sauront rien, Grasset, 1995. Puis, Le Sphinx de Darwin, Fayard. Prix Goncourt de la nouvelle en 1997. Vous vous souvenez, prédicta ? (1)

Voici le synopsis du premier livre par Marianne Payot, Lire, décembre 1995 / janvier 1996

«...S'il vous confie jamais, à la suite, deux missions dont vous ne comprenez pas le sens, inquiétez-vous.» Le Russe Jeremenko avait vu juste mais le commandant Vincent, dit l'Hindou, n'en est pas encore convaincu. Si la première mission que lui avait confiée D. son directeur, de son bureau du boulevard Brune, était par trop simpliste, la seconde, aider l'un des piliers du KGB à passer à l'Ouest, lui semblait, elle, des plus banales en ces temps de guerre froide. Pourtant, le doute finit par s'installer dans tous les esprits. Pourquoi le fameux D. (Ducruech pour ceux qui osent prononcer les syllabes interdites) soupçonne-t-il Ambroise Vincent, grand spécialiste des papillons, un de ses meilleurs agents? Pourquoi ce dernier refuse-t-il d'évoquer ses années de guerre? Quel rôle exact joue la jolie Claire au «visage unique de celle qu'on attend»?


Tel un vieux briscard du roman d'espionnage, l'auteur de L'infortune et de L'aile de nos chimères tisse sa toile. Les indices tombent, doucement. Le passé (de Sedan à Saigon) s'entremêle au présent, la mort et la vie se bousculent, le courage et la lâcheté s'entrechoquent. Qui sont les vrais traîtres? Les collaborateurs de la Seconde Guerre mondiale ou les agents doubles? Peut-on se racheter, doit-on se venger? De quel côté se situe la liberté? A l'Est, à l'Ouest, ou sur les pentes de l'Himalaya? La guerre et ses turpitudes semblent avoir brouillé les cartes à jamais: «Les enfants de la guerre n'ont pas de chansons aux lèvres, ils n'iront plus au bois», murmure un des héros. Bref, plus on avance, moins on est sûr de rien. Si ce n'est du talent de François Sureau...


et l'histoire continue :
je me suis retrouvé dans la même situation chez Deyrolle !

Sureau parle de la découverte de Hope, un aventurier comme le XIXè siècle en a suscité beaucoup, chasseurs des plus beaux papillons du monde, surtout quand ils sont rares. L’intrigue se passe à Darjeeling, célèbre pour le petit train à vapeur bleu à voie métrique, et pour les plantations de thé. Plus haut encore en altitude, au-delà de 1800m la forêt vierge. Et tout en haut, sur la canopée, vole une merveille de papillon vert, orné de queues aux postérieures énormes : notre Teinopalpis.















Pour le voir, il faut monter une expédition. Retrouver les chasseurs locaux, qui auront équipé un arbre de branches superposées pour constituer une échelle branlante. Il faut ensuite s’encorder, se munir de filets à longs manches, et guetter les papillons recherchant les magnolias, sur lequel les femelles pondent leurs oeufs. S’il y a de petites clairières ensoleillées, les mâles peuvent descendre pour rechercher l’humidité. Puis ils remontent pour chasser les concurrents.





Au Sikkim, les papillons volent pendant les mois d'Avril et Mai et ensuite à Manipur, ils volent de mai à Juillet. La femelle pond ses  oeufs de couleur rouge sur la face inférieure des feuilles. La chenille a un corps en forme de broche, de couleur verte, avec une queue effilée et une tête large. La larve a de petites épines sur la tête et des épines allongées ressemblant à des cheveux sur les parties du corps. La chrysalide a une tête molle et une corne dorsale exceptionnelle.

 
la femelle est beaucoup plus grande, et les queues des postérieures énormes




























alors, les hommes n'en savent rien ?

François Sureau
Pour survivre aux prisons japonaises dans l'Indochine occupée, Ambroise Vincent,
 le héros de Dunkerque et des maquis tropicaux, renseigne-t-il les Russes ?
jamais on n'aurait pensé qu'Ambroise s'y connaîtrait en papillons improbables ?

quelles antennes rouges !

il existe des lieux secrets qui cultivent le souvenir

d'étonnantes aventures !




PS : (1) : http://babone5go2.blogspot.fr/2016/12/le-sphinx-de-darwin-3.html

nota : les locomotives Darjeeling sont des modèles réduits de Roundhouse échelle G voie de 45mm fonctionnant à la vapeur réelle dite live steam

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire