samedi 11 mars 2017

Expotren ouverture !


la suprématie des majores

la force des jubilados

Voilà ce qui me frappe, m'arrive à la figure, comme une évidence implacable : en France, je suis ringard. Ici, je suis le Roi : queue terrible, impossible de carotter comme en France, je dois attendre mon tour, pas de privilège...sauf à l'entrée : je dis le mot qui change tout : soi major, et j'ai droit à la réduction : 6 Euros au lieu de 8. Tout est dit : dedans, c'est la suprématie des majores, des jubilados : la sagesse des Anciens s'impose à tous !









Pas la peine de se presser, puisque j'ai déjà visité : la différence avec hier : une queue extraordinaire (en plein soleil) et une foule non moins extraordinaire : le parking est plein, la halle est pleine, tout est plein. 





dedans, il n'y a rien à voir sauf...

...le poste de commande !





Par contre, la grosse loco électrique est déshabillée, on apprend que l'échelle est le 1/6è (du très très gros, plus gros que mon 1/7è (je sais, les meufs ne peuvent comprendre que plus le diviseur est petit, plus le numérateur est gros). Et mes copains de la gauge one sont bien présents, mais avec un service minimum : trois rames roulent, l'une tire du coke avec en tête la Garatt aimée des catalans. Puis une rame suisse éclairée, honneur à la Nation la plus paisible du Monde. Puis une rame totalement militaire, un nostalgique allemand qui tire des chars.  Plein de chars. Je crains un guerrier refoulé : pas très sympathique après tout, pour le môme à qui l'on apprend que les locos vapeurs tiraient des chars lors de la WW2 !




se venda for 2000€, je ne bronche pas !






la Garatt scale one




ravitaillement en marche


Je fais la connaissance d'Esteve et de son épouse : de sympathiques jubilados qui construisent des locomobiles à vapeur vive, assez puissantes pour déplacer mon nouveau copain dont le gabarit personnel reste imposant. Je les invite à la fête des séniors pour Noêl prochain, on va tenter de créer une association franco-catalane de majores, pour montrer aux jeunes (français) que l'on sait encore vivre, et créer des émotions basées sur la technique.


la locomobile se prénomme Conchita

la dona est OK



Madame me donne son accord pour venir à St-Go au marché de Noël 2017 des majores


du coup tous les copains del hombre et de sa dona sont d'accord pour venir aussi !

on va catanaliser le Comminges ?


Amics del Tren del Bages

Navarcles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire