mardi 1 décembre 2015

Calculer son bilan carbone

C’est le moment de réfléchir, de se situer, de se jauger :

en calculant son bilan carbone  !

J’écoute Jean-Marc Jancovici sur Europe. Il est entouré des journalistes habituels, habitués aux idées reçues, bien Françaises : oui ! ils savent tout, ont un jugement sur tout, ils n’ont jamais de doutes, que des certitudes : exemple : le nucléaire tue, la preuve, l’Allemagne l’a abandonné…au profit du charbon. Or le charbon tue davantage que le nucléaire, pollue davantage aussi, mais cela, les médias ne veulent pas l’entendre, puisque leur conviction est faite. S’agissant de Fessenheim, il a ces mots très durs : -« dire que Fessenheim est dangereux au prétexte que la centrale est âgée, alors que l’Autorité de Sûreté confirme qu’elle respecte les principes actuels de sécurité, est une imposture » ! Il ne mâche pas ses mots puisqu’il cite le Président !




Il faut dire que Jean-Marc Jancovici est sorti de Polytechnique, il ne s’en laisse pas compter, et ses contradicteurs se font, pour une fois, (relativement) silencieux : oui, on peut se rendre sur le périmètre pourtant interdit de Tchernobyl, et en sortir sans dommage, après avoir observé la faune sauvage abondante, protégée qu’elle est des prédateurs…humains ! Jean-Marc analyse ce phénomène typiquement Gaulois : le syndrome Astérix : une petite minorité crie très fort : immédiatement choyée par le pouvoir et les médias, son cri est exacerbé, et on lui donne raison… alors qu’elle est minoritaire !


Qu’oublie-t-on souvent quand on analyse la situation du monde ? Les ressources énergétiques. Elles sont non seulement le nerf de la guerre, mais aussi celui de l’économie et de l’écologie. La méconnaissance de leur importance cruciale a incité Jean-Marc Jancovici à exposer la face «énergétique » des grands thèmes qui font de façon récurrente la une de l’actualité. Si vous pensez que l’extrémisme politique n’a aucun rapport avec notre addiction au pétrole, que le changement climatique attendra avant de se manifester vraiment, que le nucléaire n’est pas écologique, que l’Allemagne est un exemple à suivre en matière de transition, et que la croissance économique reviendra nécessairement pour financer ce qu’il faudra entreprendre, le livre de Jancovici : « Dormez tranquille jusqu’en 2100 » va vous surprendre et vous faire découvrir la face cachée d’une actualité trop consensuelle pour être écologiquement honnête.

Il faut dire que de 2000 à 2010, Jean-Marc Jancovici a été l'auteur principal des versions 1 à 6 du Bilan Carbone de l'Ademe. Ce travail a directement été à l'origine de l'article 75 de la Loi Grenelle II, qui impose à chaque entreprise de plus de 500 personnes, et chaque collectivité territoriale de plus de 50 000 habitants, de réaliser un inventaire d'émissions de gaz à effet de serre.

Il est également l'initiateur, en 2007, du Bilan Carbone Personnel, un calculateur en ligne permettant à tout particulier français de calculer avec une relative précision les émissions de gaz à effet de serre induites par ses faits et gestes, et donc sa participation au réchauffement climatique, dans chaque domaine de sa vie. C'est le premier et unique outil qui permet de calculer avec précision les émissions de gaz à effet de serre provoquées par un particulier. « Le premier calculateur de bilan carbone personnel qui prend tout en compte, des achats de chaussures aux vacances au ski, en passant par le chauffage et les biftecks » explique Jean-Marc Jancovici.

Je viens de faire mon bilan carbone perso (enfin, à deux)

étonnant !


Nous sommes chauffés au gaz, poste essentiel de notre bilan carbone : vous vous rendez compte ? 15660 Kwh par an, essentiellement en hiver de novembre à mars. La solution vous avez compris consiste à migrer au Sud pendant cette période, le prix du chauffage étant compensé par la location... sans chauffage ! (Depuis que je suis catalan, je réfléchis sérieusement à cette voie royale d’amélioration de mes performances) !

L’électricité ne consomme que 2400 Kwh ! Incroyable, le coût est presque ... le même ! En effet, le prix du Kwh de gaz est de 6,5 centimes, alors qu’il est de 35 centimes pour l’électricité : 6 fois plus ! ! Pas intérêt à se chauffer électrique, le coût est aujourd’hui renchéri par tous les investissements genre éolienne et solaire que nous payons, nous les consommateurs !

Au total, un Français consomme : 2800 Kg équ.Carbone

nous 2227


avec une (modeste) voiture diesel qui plus est !

Calculez votre bilan carbone

Vous serez épaté de dépenses dont vous n’avez pas conscience


son blog :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire