mercredi 9 septembre 2015

Une famille de réfugiés par paroisse


Le plus fort c'est Dany (le Rouge) ce matin, qui cite le Pape : -"une famille de réfugiés par Paroisse".

Je vous l'avais dit : ce matin fête annuelle de notre Saint, Saint-Gaudens, lui-même décapité, c'est dire qu'on se sent concernés ! 

Paradoxalement l'Evangile, cette mélodie du bonheur nous dit le Prêtre, a ces paroles :

-"Heureux sont ceux qui sont persécutés...le Royaume des Cieux est à eux" ! 

Paroles d'actualité. 

C'est encore un peu plus compliqué :

  -"heureux les pauvres (d'esprit) le Royaume des cieux est à eux"

Le prêtre (il doit servir 130 églises dans le secteur, mission démente) annonce son désarroi, son impuissance, sa pauvreté devant la tâche à accomplir. Que faire ? Par où commencer ? Il nous faut y réfléchir. Nous y accoutumer. Nous rassembler.


Au même moment où les désespérés, oui ceux de France, se suicident en grand nombre...oui, ici, chez nous... là encore il avoue son impuissance : -"quoi faire ? que pouvons-nous faire" ?

Heureux les pauvres,

le Royaume des Cieux est à eux !

Nous sommes tellement pauvres devant cette situation exceptionnelle...

...que notre coeur est brisé !

Notre coeur ne doit pas être de pierre, mais fait de chair.



Saint-Gaudens il y a mille cinq cents ans a vu son sang couler

on va accueillir 26000 réfugiés (attendez, sur deux ans)

où vont-ils aller ?

quelques uns chez nous ? Les esprits y sont-ils préparés ?

...de quoi méditer !


les reliques préservées

la Chapelle sera ouverte samedi 19 septembre pour 

les journées du Patrimoine

Rendez-vous devant la Collégiale à 14 heures


accueil par la Présidente des Amis de la Caoue

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire