mardi 8 septembre 2015

Ca plane pour T.

Extra, il l'a eu son Brevet (d'aptitude au vol planeur BAVP) : c'est comme le permis auto : le dernier vol, le Moniteur s'installe derrière, candidat pilote devant. J'ignore les détails, je n'y suis pas (encore) allé : le Moniteur provoque les problèmes (glissade ; vrille ; la marche arrière est totalement déconseillée) ! Naturellement, le pilote doit réagir (s'en sortir) : il est très mal vu de faire "vacher" le Moniteur (en atterrissant dans un pré). Je mets un M majuscule à Moniteur car c'est un Pilote expérimenté, mieux vaut le respecter : Respect !

Retour au sol : Yes ! tu l'as le Brevet !

Seau d'eau (froide) dans la figure (j'ai failli dire : la gueule) ...tu parles, T. est tout trempé)

(c'est le test du bon caractère)

le grand Ponte c'est Robert : dernières instructions !

Deux anecdotes :

-l'avant dernière fois, T. hurle à tue-tête "je vole" de Sardou (il a coupé la radio) et oublie l'heure. Il dépasse l'heure il faut le faire une fois, mais toutes les fois agace les Instructeurs (majuscule). Ils s'embêtent au sol et au micro : -"T. descends on en a assez". On en est à trois ou quatre vols d'une heure quand un suffit. "Il" s'éclate en vol, on a tous compris !

-la fois encore d'avant, atterrissage. (Un planeur comme un avion ne reste jamais définitivement en l'air, ça se saurait). La roue avant s'enfonce, le ventre frotte sur l'herbe, freinage brutal. Le problème ce sont les trappes, forcés, sont-elles arrachées ? Ouf ! Le terrain n'était pas accidenté et les charnières bien élastiques : rien de mal ! La roue n'était pas bien verrouillée ! 

Respect au Grand Patron, qui tient l'aile au moment du décollage !


Décryptage au sol de l'Instructeur (sauf si c'et le Moniteur) :

-"il y a deux catégories de pilotes : ceux à qui c'est arrivé...et ceux à qui ça va arriver" !

Le vol Planeur, au-dessus des Pyrénées

c'est formidable


je reconnais être très fier de T.


"mes chers parents je vole...

...je vous aime et je vole"

je n'ai pas de photos en vol

ce sera pour une prochaine fois !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire