mercredi 22 mai 2019

Le dernier champ de coquelicots


Je n’en reviens pas : les céréaliers catalans ont changé leurs pratiques : ces dernières années, le paysage de mai était rouge, des coquelicots coloriant de rouge de vastes étendues ! Je ne reconnais rien : le plus petit carré de terre arable coincé dans les rochers est impeccable, vert, propre : pas une seule mauvaise herbe, pas une adventice… le glyphosate si cher aux agriculteurs serait-il passé  par là ?


le moindre carré de terre arable est cultivé, PAC oblige !


l'arrivée de l'eau d'irrigation, dans un champ parfaitement propre

des adventices ont survécu hors du passage des pulvérisateurs




Nos amis Catalans ont apparemment écouté et entendu les propos de notre Sénateur UDI, qui comparait récemment la dangerosité du glyphosate à celle du saucisson et autres charcuteries : dans les deux cas, rien ne prouve que leurs molécules soient cancérigènes… pour l’homme : les scientifiques en tous cas n’ont rien trouvé à redire : ni les scientifiques de Monsanto bien entendu, ils ne vont pas cracher dans leur soupe, ni aucun autre. Le problème, c’est que ce n’est pas le sujet : le glyphosate a beau être inoffensif pour l’homme, il tue les mauvaises herbes. Les coquelicots sont des mauvaises herbes ; le lin et les marguerites aussi : il tue la flore…et puis ensuite la faune !

Mais pour les céréaliers … Il n’y a pas d’alternative !

Alors les coquelicots catalans disparaissent.  Et les fleurs de lin bleu, les marguerites blanches, aussi !

J’ai photographié pour vous le 

dernier champ de coquelicots catalan









on ne verra plus bientôt ces paysages colorés, des rouges coquelicots

du bleu du lin, du blanc et jaune des marguerites

…rien que du vert monotone…







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire