dimanche 19 mai 2019

Connaissez-vous Watdon ?

Encore une histoire de hasard : nous connaissons Sean depuis des années, quand nous étions voisins du lac de l'Astarac : cela se passe dans le Gers, et il y a longtemps qu'anticipant le Brexit, il s'est réfugié en France : au bord du lac : pratique pour faire nager ses labradors noirs ; tout près d'une vigne ; de voisins élevant des canards le fournissent en foie gras : il a tellement adopté notre mode de vie qu'il en parle mieux que nous, dans sa maison à colombages du XVIIIè S.

Voilà qu'il nous amène des compatriotes habitant l'Isle en Dodon, maison à colombages XVIIIè S, des hectares pour leurs cinq chevaux, une Kangoo-rouge immatriculée 32. Edward et Cathy. Leur fille habite Londres, et figurez-vous (c'est fait exprès) qu'elle tient :

Watdon


c'est la contraction de Watkins & Doncaster

the naturalists

Incroyable : ils fournissent toutes les fournitures pour les collectionneurs de ...

...butterflies !

Alors, nous causons papillons dans la langue de Shakspeare. Et fournitures. Et cabinets, le mot qui désigne les armoires aujourd'hui disparues, dans lesquelles on rangeait les collections. Je leur sors mon grand paon de nuit en piteux état.


Et voilà que le papa d'Edward entrepose d'anciens cabinets ; les restaure ; et les revend comme Second hand. N'est-ce pas merveilleux ? de vrais cabinets anglais ?


Du coup tout un pan de la merveilleuse Angleterre s'ouvre à moi, car comme en Espagne voisine, nos amis eux aussi protègent leurs papillons : normal, ils en ont tellement moins que nous, que vous voyez, ils mettent en avant le Sylvain, qui vient d'éclore, comme si c'était une rareté... chez eux !


Pour eux, les papillons sont des indicateurs de biodiversité :

vous savez que chez nous, ce sont les oiseaux, à cause du succès de Bougrain-Dubourg

Je découvre Butterfly Conservation



des écologues anglais !


Sean leur avait parlé de mes chasses de nuit dans le Gers. Alors je leur montre mes élevages passés, et mes boites spéciales en noyer. Ca, ils n'avaient jamais vu ! Et puis je leur parle d'Apollo, le roi des Pyrénées : ça, ils ne connaissent pas vu non plus. 

Mais rien n'est perdu : nous décidons une expédition au Mont ... Perdu ...fin juin !

les Anglais qui ont anticipé le Brexit sont super-sympa

ce sont des Français-joyeux hyper-curieux, ouverts, voyageurs :

partout où ils se rendent ils parlent la langue du pays : l'Anglais ...

...et ils adorent la Nature !



on va fêter Mothnight à Londres 

fin septembre !



PS : Il existe aussi le site ATROPOS




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire