jeudi 28 mars 2019

Saint-Gaudens : capitale hydroélectrique !

Le hasard, le plus pur hasard, un article dans la petite république (comme elle est petite, j'omets les majuscules, comme elle le fait elle-même sur son site web)


Vous avez noté ? Première visite mercredi 27 mars, j'en reviens, j'étais le seul visiteur, avec pour me guider Alexandre Nars que je remercie encore, et Stéphane Bosc. En réalité, le rendez-vous est à Camon, un endroit où je n'ai jamais mis les pieds. Tellement qu'ayant survolé il y a peu l'usine de Valentine, dont l'architecture est identique, (construction des Allemands au titre des dommages de la première guerre mondiale) je me trompe et me rends là d'abord. Je suis en avance et réalise mon erreur, le temps de prendre la route de Gourdan, Cagire à gauche, il suffit de remonter le canal d'amenée entre la route et la Garonne, je découvre Camon.

Valentine, sur le canal proche de la villa romaine de l'autre jour

le débouché en Garonne

forcément, une station électrique à côté


le Cagire au Sud

autre station

normal des fils très haute tension partout : on alimente tout le Sud de la Haute-Garonne

et voilà Camon, et son canal de fuite vers Valentine

à gauche, une petite turbine Francis ; à droite, la grosse turbine ôtée du générateur n°1 il y a 70 ans

au centre donc ici à droite la turbine Pelton du Portillon, sous 1400m de dénivelée : combien de Kg de pression ?
à l'étage au-dessus, 27m plus haut, le canal d'amenée

la prise d'eau sur la Garonne est un peu plus en amont, à Pointis de Rivière, et dérive jusqu'à 30m3/s, mais laisse le débit réservé dans le fleuve. On verra demain que cette prise aspire les poissons de catégorie 1 : salmonidés : truites et saumons


Dans l'usine, 3 groupes Jeumont






et voilà ce que je découvre :




Cinq centrales en série...


Alors Saint-Gaudens ...

... capitale de la valorisation de la forêt durable des Pyrénées et du Massif Central ...

... Capitale de l'hydroélectricité


demain : Capitale du convoyage de saumons !

c'était en réalité le motif de la visite d'aujourd'hui :

attendez donc demain ...

... avec MIGADO !


je l'ai collé sur le pare-brise
à côté de mon bilan énergétique qui m'autorise à rouler dans Toulouse !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire