mardi 12 juillet 2016

Tuber aestivum...

...comme au Callizo d’Ainsa : menu de la tierra

Je ne m’étais pas tout à fait rendu compte de l’arrivée de l’été…de la pluie tout le temps…et puis IL survient, d’un coup, avec l’Euro, surtout le Tour de France, avec son détour espagnol, la chaleur est là… refuge dans la piscine… et soirées d’été dehors….il faut trouver des menus… !

…je ne sais qui me parle d’Ainsa, de l’autre côté de la montagne. De cuisine moléculaire aragonaise…du Callizo, un refuge gastronomique réputé. Je consulte la page facebook, pour trouver brandie à bout de bras une superbe truffe d’été… !  C’est la saison de tuber aestivum, j’ai failli oublier !



Réveil brutal, ce serait bien la première année sans goûter la merveille. Téléphone à mes adresses d’autrefois, Caussade ne répond plus. Internet est là, pour me fournir les coordonnées de Montcuq, seuls les anciens se souviennent de Jacques Martin, et de ses plaisanteries avec la rivière, la Barguelone de Montcuq,  pays béni, où poussent les truffes d’hiver certes, mais elles sont bien moins chères l’été.

L’intendance doit être parfaite : je téléphone le mercredi, espérant un départ à la poste jeudi. Envoi colissimo, je quête le facteur tout vendredi. Rien. Miracle, il arrive samedi matin, truffes livrées dans leur sachet étanche, jolie boite à l’intérieur, avec un sachet de glace réchauffé, immédiatement au réfrigérateur. Par précaution, j’ai commandé 150 grammes.





Voici la préparation, mise au point durant de longues années : des pommes de terre, des charlottes de Noirmoutier feront l’affaire, avec du gros sel de Guérande pour rehausser le goût. Sandwiches de belles lamelles noires. Crème pour une douceur sans pareille.


J’avais mis de côté un superbe Chateauneuf du Pape… !

j’emploie l’imparfait, c’est déjà du passé !


Il faut absolument monter une expédition à Ainsa !

Truffes de Montcuq
8, rue du couvent des Cordeliers
46800  Montcuq
0764076168



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire