mercredi 13 juillet 2016

Truffes d'été (2)

Je vais vous démontrer qu'avec 150 grammes, on fait deux repas pour huit voire neuf personnes. 

Voici la suite d'hier, les truffes restantes soigneusement conservées au frigo sentent toujours bon, et vont permettre deux dégustations : la première à la croque au sel avec de la fleur (de sel). Nous qui sommes raffinés allons tremper la tranche dans de l'huile d'olive (ce qui en reste) du Moulin de Fontvieille de la vallée des Baux de Provence. Introuvable !

Juste en même temps une brouillade d'oeufs brouillés avec des lamelles incorporées : il faut que cela croque sous la dent, les tranches doivent être un peu épaisses.





On pourrait se contenter de ces deux préparations pour un repas frugal. Il suffit par exemple de terminer par une belle crème renversée.


En pratique, on a fait un détour avec un poulet de ferme comme on en trouve ici. La sauce était abondante, remplie d'ail (ou plutôt d'aulx au pluriel). De poivrons jaunes grillés tellement qu'ils sont devenus noirs. Bref, cela est plus courant, même si la recette est délicieuse.

Je confirme l'adresse donnée la dernière fois :

retenez bien : Montcuq !

c'est du lourd !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire