mardi 19 juillet 2016

Grotte Maouro (3)


Vous avez remarqué le panneau indiquant la localité voisine : Izaut de l'hôtel ? J'ai reconnu le chemin, j'étais déjà venu ici il y a exactement cinq ans ! La montée vers le plan de Campels se fait au milieu de roches calcaires, envahies de buis. Une végétation parfaite pour cacher les maquisards ! 

Qui dit calcaire dit karst. Les eaux de pluie du plateau s'enfoncent dans les failles, et ressortent deux cents mètres plus bas : à Izaut, dans la grotte dite de Maouro, qui alimente la rivière de la Maure. 


C'est l'endroit que j'avais déjà exploré, la commune ayant capté l'essentiel de la résurgence pour ses besoins d'eau potable. Laissant libre la grotte. Je m'y étais enfoncé, dans la pénombre et sur les galets moussus. Pas très marrant quand on est seul, des fois que l'eau se remettrait à couler, sur d'être emporté par un véritable torrent.

il faut repérer la chapelle St Roch




















le trop plein du captage



vous entrez là-dedans, vous ?

on dirait que ça coule fort de temps en temps ?

moins dangereux de monter au château !

il est prudent d'adhérer au club spéléo du coin ! 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire