lundi 18 juillet 2016

Mission Jedburgh Bugatti 1944 (2)


Voilà pourquoi nous sommes réunis à Arbon : des navettes de la Communauté de communes des Trois vallées nous attendent, pour monter à la cote 850m. Au plateau de Campels. Zone parfaite pour parachuter des hommes, du matériel de radio, des armes. Nous sommes 72 ans pile après les évènements, les Allemands occupent le terrain, et les maquis du Comminges se développent, aidés par les forces alliées, dont américaines. Il faut retenir son nom : Horace Williams Fuller.

Le Maire d'Arbon, André Esparbes, mais tout le monde l'appelle "Dédé". Patrice Castel, qui est professeur d'Histoire-géographie, mais également Commandant de Réverve Citoyenne, sujet d'actualité. Frédéric Baudin, président de l'Association "les oies sauvages", qui reconstitue des moments d'histoire, ont convenu de commémorer le 18 juillet. Sur place, au-dessus d' Arbon, sur le plateau de Campels, là où s'effectuaient les parachutages..


Je vous laisse avec les textes essentiels :


et voici les images :

Patrice Rival, Conseiller Départemental de Luchon ; le Maire d'Arbon ; et Christian Mombrun, Pt du Souvenir Français


Amérique ; drapeau de la Légion d'Honneur, on pense à Lafayette !

les hommes du commando-parachutiste du 1er RCP de Pamiers
le professeur P.Castel : une belle leçon d'Histoire !
les maquisards de Campels

la chaleur est terrible !

"Passant, va dire à la France
que sur ce site ses enfants
ont combattu pour
l'honneur et la liberté"
...et le Maire appelle à la minute de silence
de la France en deuil des Niçois victimes de Mohamed Lahouaiej Bouhlel

le trompette à la croix occitane sonne "aux morts" !


voyez, après la sidération

la colère,

les résolutions : il y a 72 ans

des hommes, des femmes, luttaient au péril de leur vie pour la Liberté

il nous faut réveiller leur exemple


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire