vendredi 10 juin 2022

Train des Cévennes (3)

Il est inimaginable de séjourner à Alès sans aller de Saint-Jean du Gard à Anduze, (célèbre pour ses pots de fleurs et sa bambuseraie-de-bambous), par le train à vapeur, l'un des derniers qui fonctionne encore en France ! 

dès l'origine, les rails n'étaient pas très rectilignes !




ma loco fétiche coupe-vent des ateliers d'Arles à St Jean du Gard

Si je veux prendre le train, il faut sortir la voiture de son parking ombragé, quitter Alès, traverser le Gardon, et partir à l'assaut des Cévennes ! La route étroite tortille, difficile de dépasser le 50Km/H, Anduze est un peu plus proche, j'y vais ... mais que c'est long !


au-dessus de l'église de la Rochebelle, la Vierge m'ouvre les bras, mais la coupole fissurée risque de tomber, l'église est fermée, la Vierge menacée de chuter... de toute façon, il n'y a plus de prêtre...!










pas un chat dehors, j'arrive trop tôt, mais le potier est ouvert





incroyable, le tour est espagnol !



les vases authentiques, c'est eux !

Si le train n'est pas à Anduze... c'est qu'il est à St Jean du Gard ?



la gare est au bout



ouf, des toilettes, propres avec papier... merci  !

pas de train non plus, les rails tortillent ... d'où le mot ... "tortillard"

le tas de charbon est là : la vapeur aime le charbon !



56m de différence !

après le charbon, il faut de l'eau, d'où la grue

Si la ville gardoise d’Anduze a pu être reliée au réseau ferré de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) dès 1881, c’est seulement le mercredi 26 mai 1909, date de l’inauguration de la portion de voie ferrée entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard, à l’issue de six années de travaux, que le premier train à vapeur officiel est entré en gare de Saint-Jean-du-Gard. 

Le trafic voyageurs de la branche ferroviaire Lézan – Anduze – Saint-Jean-du-Gard fut supprimé le mercredi 5 juin 1940.  

Quant à la circulation des trains de marchandises, elle fut abandonnée entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard à partir du samedi 31 juillet 1971. Toutefois, des wagons continuèrent à être acheminés d’Alès à Anduze par une desserte hebdomadaire jusqu’en 1988. 

La dépose de la voie ferrée de la ligne Anduze – Saint-Jean-du-Gard a pu être évitée grâce à la création de l’association « Train à Vapeur des Cévennes » qui a proposé des circulations touristiques à compter du jeudi 3 juin 1982. Cependant, à l’issue de la saison 1985 l’association a cessé toute activité. L’exploitation de la ligne à des fins touristiques est confiée à la Compagnie Internationale des Trains Express à Vapeur (CITEV) en 1986. 

A ce jour, la CITEV est toujours aux manettes du Train à Vapeur des Cévennes. Depuis le premier dimanche 10 avril 2022, elle a entamé sa 37e saison consécutive d’exploitation touristique de la ligne Anduze – Saint-Jean-du-Gard.

la 140C date de 1917, c'est la plus puissante du parc


ci-dessous la 140C vapeur vive Aster échelle 1/32









De 30.000 voyageurs au milieu des années quatre-vingt, la fréquentation de la ligne a franchi le cap des 50.000 voyageurs en 1989 et celui des 100.000 voyageurs en 1992. Le record de fréquentation a été atteint en 2006 avec 157.700 voyageurs. 

comme quoi il est démontré que si le train fonctionne à l'heure

pas trop cher et sympa

...(et que la SNCF ne s'en mêle surtout pas)...

les gens laissent la voiture au garage et prennent le train !

tout le monde aime bien le train

même un autorail Renault fonctionnant au diesel ! 

pour rêver de train, je n'ai rien trouvé de mieux que :

https://www.facebook.com/watch/?v=4481063955335920

la même 140C du train des Cévennes à l'échelle 1 fonctionnant à la vapeur vive :

https://www.youtube.com/watch?v=vZudmpa5i0A

je vais voir l'atelier :


l'atelier est fermé


ça doit être rigolo de jouer avec une vraie loco


première solution pour résider sur place :


seconde solution : j'achète la remise de F Geoffray, mitoyen de l'atelier

retour à Alès, il faut trois bons quart d'heure pour faire 25 Km !


le pont vieux de 1733 sur le Gardon : non, il n'est pas romain !

une ville ombragée gagne 5° et même davantage sur la pleine canicule, il fait 32°

arrivé dans la capitale des Cévennes, je retrouve les rond-points qui font sa notoriété


devant la médiathèque, Daudet a qualifié Alès de "porte des étoiles"

le mineur sur le rond point de Rochebelle

le pont du Gard tout proche

tout autour d'Alès, plein de jolis villages

Vézénobres.... demain !


c'est la pleine saison des zygènes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire