dimanche 28 mai 2017

Vedettes à Cancale


Nos jeunes n'ont pas connu cette période extraordinaire de l'automobile française : ça se passe dans les années cinquante : nous sommes fascinés par les voitures américaines, et nous importons des Ford ; des Matford ; ou nos constructeurs italiens comme SIMCA lancent des répliques américaines, mais plus modestes, au standard Français, avec des noms empruntés à la royauté comme Versailles, et Chambord. La Vendôme et la Présidentielle, la voiture noire du Président, de la République, rallongée évidemment.







Une autre voiture s'appelle "Vedette" :








la Comete


Les moteurs sont prestigieux, pensez, huit cylindres en V, quatre de chaque côté...mais ils sont tout petits, tout en ronronnant d'un beau bruit, que l'on écoute religieusement...jusqu'à ce que l'on mesure une consommation d'essence prolifique !




Le mieux est de disposer de la version décapotable, légitime par ce temps chaud : alors on jouit du vent dans les cheveux décoiffés, et on fantasme non plus de faire le tour de l'Italie, mais celui de la Bretagne qui supplante désormais la Riviera dans la fréquentation.




Il y a même ce Toulousain, prêt à confronter sa vedette avec les vedettes de tout le midi de la France.


Les  vedettes aujourd'hui 

étaient bien à Cancale !




et quel temps !

(à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire