vendredi 26 mai 2017

Plafond de verre ?

...une verrière Art-Déco !

On a beaucoup parlé, s’agissant de Marine, du "plafond de verre". Une métaphore, suivant laquelle si on s’élève trop haut, on "plafonne", puis redescend plus bas…ma grand-mère avait une expression plus imagée évoquant ceux « qui pétaient plus haut que leur c… ». 

voilà pour la métaphore.

En réalité, je vous ai démontré ma fascination pour l’architecture Art-déco, qu’elle soit française ou catalane : à l’image de nos anciens Romains, la maison classique est construite autour d’un patio central qui illumine les pièces intérieures. Comme notre ancien patio d'Arles. Mais pour éviter la pluie à l’intérieur, on va le recouvrir d’une coupole ou simplement d’une verrière transparente. Raffinement supplémentaire, on va créer un ciel transparent mais figuratif, un "vitrail au plafond" (voilà ressorti le fameux « plafond de verre », mais ici au sens propre).

Il en ressort un phénomène décoratif particulier, souvent oublié dans la Déco : le plafond lumineux recrée un espace éclairé, un ciel artificiel : la troisième dimension est valorisée, et l’espace devient majestueux, surtout si le sol est lui aussi de qualité.


Encore faut-il trouver le plafond en question, qui est affaire de composition et de matériau approprié : tout le monde peut créer du vitrail, mais tout le monde n’est pas capable de créer le carton à la fois simple et sobre, composé de peu de couleurs assorties : c’est l’apanage de l’Art-déco, comparé à l’Art Nouveau, plus touffu et prolifique, mais où si l’on en fait trop on se plante.


En feuilletant leboncoin à la rubrique « vitrail », on peut tomber sur de belles choses dont le propriétaire est obligé de se séparer, et qu'il met en vente : voici par exemple :





simple et sobre le carton, du verre industriel "cathédrale", des "ripples", du blanc et du vert
ouf, pas de signature qui aurait augmenté le prix !

-premier challenge : transporter les 16 éléments : 2 paquets de 10 Kg chacun

                  -second challenge : fabriquer l'ossature composée de T, dimension 1,49 x 1,49 : 2,2 m2

                    -troisième challenge : tout monter, puis fixer, (solidement) au plafond !


je viens de vous parler du huitième travail d'Hercule : 

ce n'était pas grand chose, à côté de cet exploit :

alors, on tente ?


derniers calculs

photographier les vitraux nécessite un angle de vue bien particulier
qui fait miroiter les reflets
cette photo est parfaitement prise pour pour valoriser matières et dessins
il faut dire que le soleil du Nord s'est mis à briller fort à propos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire