samedi 27 mai 2017

Cancalaises

Tant pis pour Bison rouge, nous roulons le jeudi de l'Ascension, circulation chargée sur l'autoroute : avec le réchauffement climatique, il faut aller  chercher la fraîcheur au Nord, nous filons droit vers la Manche. Ca ne fonctionne pas trop, le réchauffement est déjà là !

plus chaud qu'à Marseille !
Trois bonnes raisons : un pont énorme à l'Ascension ; la chaleur ; et les grandes marées : la côte est pleine d'estivants ! 

Je sors de bonne heure, pour voir les Cancalaises : différence immense avec les Catalanes : vous avez remarqué ? Ici, elles sont habillées, des robes longues, une coiffe, on voit qu'il fait froid (d'habitude), pas question de montrer le moindre pouce de chair fraîche : les lavandières de Reus sont déshabillées...les laveuses d'huîtres de Cancale sont drôlement couvertes ! Leurs pêcheurs de mecs les surveillent de près !






Petite ballade vers Saint-Benoit des Ondes, chemins creux, chasse au lièvre, de là, on voit bien Cancale de l'autre côté de la baie.







Retour au petit jardin clos, ensoleillé et abrité, apéritif cancalais, plus besoin de Méditerranée, la Côte d'Azur est remontée ici, merci le réchauffement climatique !

on est chez nous
on mange des artichauts...

...et les numéro 1 de Gildas

ici on ne parle pas breton, mais latin : edulis major

les plates à un Euro : edulis minor



j'ai trouvé ma Cancalaise !

Patrick Sébastien complètement dépassé !

à suivre : 

les vedettes de Cancale !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire