samedi 24 décembre 2016

Last caddy (19 et presque fin)

un gros coup de collier...


     ...et il est fini !

Je réalise que je vous ai déjà fait le coup : c’était il y a cinq ans exactement, nous étions fin décembre 2011, je revenais de Vichy, d’où je ramenais the last torpedo. Je voulais dire par là que quand j’avais lancé en juillet 2005 la construction du first torpedo, le patron d’Art Collection Auto avait bien réalisé pour moi le numéro 1. Mais il avait préparé, au cas-où, plusieurs autres châssis, pour profiter du tour de main acquis en réalisant le prototype de caisse arrière, pour ne pas perdre la main, et en préparer d’avance . Normalement on en fait 6, et on garde le dernier pour sa propre collection. Dans le cas d’espèce il y en a eu 4, (ou 5 ?) et je vous ai expliqué que j’en avais racheté 2, devenus « la normande » et « the last torpedo », un modèle britannique, volant à droite, conduite à gauche. Le numéro 4 vendu entre-temps au directeur de l'hôpital de Foix, couleur bleu et gris.


la nouveauté, c'est le pare-brise débarrassé de ses protections...


...et le gainage de cuir vieilli


C’était une vision pessimiste de l’avenir, puisque ensuite furent réalisés le torpedo à chenilles P15N, et l'actuel caddy, qui devient the last caddy, mon cinquième!

La Providence va-t-elle me donner le bonheur (qui sait ?) de démentir le terme « last », pour me permettre d’en réaliser un autre ?

ce serait : "the last, but not the least" ?

Je pourrais faire un caddy à chenilles, pour frimer dans la neige ?

qui sait ce que réserve l'avenir ?


contact pour une ballade vintage

la prochaine fois, je vous montre la calandre...

...avec le papillon !


PS : il y a précisément 5 ans :



l'histoire du caddy a commencé le 29 mai 2015 :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire