dimanche 20 mars 2016

Giboulées

Finalement, le temps n'est pas si déréglé puisque le jour J du printemps, les giboulées percent le soleil entouré de nuages d'orage : allant vers Soueich chez René B. rencontrer Georges Z., voici que la route est pleine de glace à tel point que la voiture pourrait virer de bord si l'on n'y prenait garde.

Au retour, ce bel arc-en-ciel.






dommage : on distingue mal le violet devant le vert
Figurez-vous que (de mon vivant)

René m'a scanné !

(virtuellement)

je vous raconterai un jour...

Décidément, c'était un inoubliable moment à Soueich !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire