mardi 26 janvier 2016

Les muses de Zeugma

Une mosaïque exceptionnelle !

Voilà que je viens de vous parler des Muses de la Villa les Colombières de Menton. Fait exprès, je tombe pile sur une mosaïque de Zeugma, vous savez ? L’exceptionnelle cité turque, découverte à l’occasion du creusement d’un lac, remplie de mosaïques plus belles les unes que les autres ?

L’une d’elles renferme le portrait des neuf Muses, qui avaient donc gagné le défi lancé par les Piérides. Elles expriment notre culture grecque, les racines de notre civilisation, la pratique des Arts, tel que nous sommes, nous les descendants de cette Culture classique.

Je les ai énumérées souvent pour vous, en voici le rappel ci-dessous.


Calliope au centre
Thalia






 Calliope, la muse de la poésie épique et de l’éloquence, y est représentée dans un médaillon central sous les traits d’une belle jeune fille digne (son nom de Kalliópê signifie « belle voix »), ainsi que c’est l’habitude dans l’art grec antique. Comme il est fréquent dans ces représentations, elle porte une couronne d’or attestant de sa suprématie sur ses huit sœurs, représentées dans des médaillons entourant le sien.



Je vous ai déjà montré la seconde mosaïque du titan Oceanus et de sa sœur (et femme) Théthys, le couple originel géniteur de tous les autres dieux selon certaines sources. La mosaïque est surtout remarquable par l’état de conservation de ses couleurs très vives, qui semble s’expliquer par le verre spécialement créé pour la réaliser. 



Exercez-vous à retrouver le nom des neuf Muses

                (en Grec tant qu'à faire)

                                                   grâce à ces liens :

http://babo-gazettedesarts.blogspot.fr/2011/09/retour-de Corfou.html
http://babone5go2.blogspot.fr/2014/01/du-nouveau-sur-europe.html


c'est à Zeugma que l'on a retrouvé cette merveille :

"la gitane" aux cheveux verts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire