lundi 6 juin 2016

Valcabrère (1)


Je vais vous faire visiter Valcabrère…un peu plus tard… ! en six épisodes...! Cela va durer six jours ! ...et... selon ma mauvaise habitude, je ne vais pas aborder le sujet de suite, mais vais vous faire faire un détour. Car si nous voulons comprendre, sortir des discours habituels, il faut bien explorer les chemins de traverse, et commencer par le début.

Nous pourrions passer des jours et des jours dans nos vallées Pyrénéennes (j’inclus bien entendu celles de nos amis espagnols) avant de comprendre les signes placés sous nos yeux. Rassurez-vous : nous nous contenterons de filer en vallée d’Aure, pour visiter l’église de Pailhac. Une église toute petite !

Le nom de Pailhac vient peut-être de celui gallo-romain de Pallius qui aurait fondé un domaine rural sur ce replat glaciaire. Pailhac est placée sous le patronage archaïque de saint Étienne (vous allez-voir que ce premier martyr va revenir plus tard au devant de la scène) et fut le prieural de Jezeau au XIVè siècle. Déjà nous sommes très tard car je voudrais en rester aux gallo-romains !

En effet, ici comme partout dans le coin, les réemplois gallo-romains abondent, nombreux extraits de la Ville romaine centrale : Lugdunum convenae devenue Saint-Bertrand de Comminges.

Les voici ces réemplois : avec la chèvre, (cabra en latin), qui a donné son nom à  Valcabrère.

elle a été réencastrée tout en haut




Est-ce le diable… 

que nous devons conjurer en permanence ?




on pense évidemment à la Cabro d'or des Baux de Provence
je vous engage à y faire un tour prochain,  pour un moment de bonheur culinaire !
http://www.oustaudebaumaniere.com/fr/restaurant/la-cabro-d-or?gclid=CKHhlduIk80CFRYTGwoddxUNOQ

à ce propos voici la chèvre trouvée à Saint-Trophime en Arles :




quant aux les légendes provençales :


...à Valcabrère !


PS : ce blog peut dire l'avenir : je ne vous ai pas tout dit sur les chèvres, mais je me corrige : http://babone5go2.blogspot.fr/2016/06/le-val-de-la-chevre-8.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire