samedi 11 juin 2016

Tétramporphes (6)

Toute visite à Valcabrère commence par le tétramorphe situé au-dessus du portail : c'est bien naturel, puisqu'on en comprend la signification, comme un point commun dans notre pélerinage, qui a commencé en Arles à Saint-Trophime, aujourd'hui rendu lumineux grâce au nettoyage récent.

Pour vous, en allant sur place ou en compulsant les photos rassemblées sur la toile, je me suis amusé à observer la forme diverse que prenait cette représentation, en fonction du lieu ; du temps ; sans doute de l'argent, donnés aux sculpteurs du Moyen-Age pour réaliser ces chefs-d'oeuvre :

émouvant : à Signac, on a le service minimum !


















à Saint-Trophime d'Arles par contre,  le décor est maximum :


Pour retrouver les fondamentaux, impératif de revenir à la base : Chartres :




la voussure de Chartres : les 24 vieillards


Je suis allé à Bossost pour vous :




 

 Ce qui est intéressant : toujours l'Apocalypse. A la place des 24 vieillards, une figure mosaïque. Elle est en bas également, avec le Chrisme du centre, repris dans le portail Nord (là c'est le portail Sud)

Saint-Aventin la référence pyrénéenne

Saint-Aventin : vous voyez la voussure qui remplace celle des 24 vieillards de Chartres ?
pas question d'omettre Moissac

et encore moins Saint-Bertrand voisin :



retour à Valcabrère :


Valcabrère : le pancreator, entouré de la mosaïque semblable à Bossost
Des voussures simples concentriques
et la voussure terminale encadre le tout

Alors...qu'en pense le pélerin, qui collectionne tous ces symboles...
...entre Arles et Saint-Jacques de Compostelle ?


j'aime bien le curieux de Conques...
... (que je tente d'imiter) :



j'aime bien à Vacabrère ce signe d'ouvrier, 

sauf si c'est celui d'un architecte ?



j'aime bien dans le Trésor de Saint-Aventin cette représentation


d'un Dieu débonnaire...et tout puissant !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire