vendredi 26 février 2016

L’important, c’est la rose ?

Je suis resté "interdit" (au sens de médusé, sidéré, prostré, décontenancé, anéanti, bloqué,  sans voix, …) ces quelques derniers jours, l’impression ambiante étant celle d’une fin probable, d’un Titanic qui fonce dans le brouillard ; d’une société qui perd ses repères.


Je distingue soigneusement la Société qui fait parler d’elle dans les journaux, et du monde qui nous entoure dans la France réelle, la France d’en-bas, celle qui travaille, vit sa vie, en famille, mène les études des enfants, prépare le bac, prépare sa formation post-bac, et mène ses projets de vie tout court. 

Je distingue aussi tout cela de la vie d’une municipalité qui, de manière étonnante, redresse les erreurs des mandats précédents, rembourse les prêts toxiques contractés antérieurement, étanche les fuites du bateau, économise en un an tenez-vous bien 2,5 millions d’Euros. Vous avez bien entendu : les gaspillages étaient à ce niveau dans une Ville de 11000 habitants !

On n'augmenterait pas les impôts locaux en 2016, malgré une diminution de la dotation de l'Etat de 360.000€. J'attends la confirmation en mars au vote du budget et je vous en reparlerai, c'est trop pro !

Chapeau, Le Maire !

Tenez : nous avons un Centre Technique municipal. Il faut mettre des majuscules, il s’agit quasiment d’une Entreprise tous services, avec des maçons, des ferronniers, des électriciens, des paysagistes et des fleuristes, tous corps de métiers municipaux. Les Chevaliers du fiel se régaleraient de la démesure des exploits de tout ce petit monde.

suite de l'article sur la maquilleuse de Sarko

La vérité s’est faite jour toute seule : l’exemple vient souvent des Cadres, qui sont plus payés que les autres pour récompenser les efforts qu’ils sont censés faire pour donner cet exemple : arriver avant les autres, les guider dans leur emploi du temps, dire la meilleure solution technique, vérifier la compatibilité juridique, et surtout financière. Dans l’Administration un tel Chef qui aurait le grade d’Ingénieur en Chef serait payé comme un Patron d’entreprise moyenne : dites un chiffre : comme le Directeur Général des Services, qui gagne deux fois plus que le Maire ? Sa rémunération au Maire, est plafonnée par la Loi, il gagne disons 2200 Euros par mois. Ce n'est pas un salaire, mais une indemnité. Deux SMIC. Deux fois plus qu’un Adjoint au maire. Eh bien, le DGS gagne le double. Comme un patron moyen. Attendez, ceci est le minimum, il a droit par exemple à une voiture de fonction. Son honneur peut le conduire à la refuser. Il l'a fait. On ne peut que lui en savoir gré, même s’il aurait la faculté de s’en servir pour le trajet journalier domicile-Mairie. Non. Sa rémunération rehausse le standing de la Ville après tout, elle peut ainsi en attendre beaucoup, pour bien se placer dans les choix stratégiques du futur. Dont acte.


Non, le Chef du Centre technique a si j’ai bien compris l’indice "fonctionnel" (je n’y comprends rien) qui ajoute une prime mensuelle de 2000 Euros, l’équivalent de l’indemnité du Maire. Vous remarquerez que j'utilise le masculin, alors que la féminisation systématique des noms propres et des fonctions pourrait me conduire à une précision embarrassante pour le beau sexe. J'utilise donc le masculin, en disant : "le Chef". "L'ingénieur". Je ne puis me permettre de citer le nom propre alors qu'il est extrêmement amusant et que j'aurais pu en faire une plaisanterie réussie, mais je m'y refuse (à regret). La prime mensuelle s'ajoute au salaire qui ne serait déjà pas si mal s'agissant de 2700€.  Au total, il parait que le total cumule 4700 Euros ! Quatre-vingt-dix-mille Euros par an avec les charges sociales ! Incroyable non ? Vous voyez que les fonctionnaires-territoriaux-cadres peuvent être très-très bien rémunérés ! Il parait que la découverte de ses absences et de son inaptitude à l’encadrement l’a conduit(e) tout récemment au burn-out, maladie qui tombe à point, pour lui permettre de méditer aux contreparties de la vie active (sans travailler) pendant l’année qui vient, lui permettant, après, de prendre une retraite (méritée) (dans un an donc), calculée en fonction des derniers mois les mieux payés...naturellement !

La Ville va économiser d'un coup 90.000 Euros, démonstration des économies possibles subitement quand le couperet tombe à juste titre.

je fais exprès de faire allusion au rapport de la Cour des Comptes

Ce genre de couleuvres m’a tellement estomaqué que je n’ai pu écrire pendant quelques jours. L’impression que ce genre de gaspillage intervient à tous les niveaux de la fonction publique. Il parait que le candidat républicain Bruno Lemaire envisage de ne pas renouveler un million de fonctionnaires dans l’avenir, il va avoir à faire à forte partie, tant les avantages acquis sont énormes !

Je puise donc dans l’actualité ce qu’elle a de meilleur : Marina, la maquilleuse de Sarkozy le décrit très sympathique, je ne m’en étonne pas. Il parait qu’elle était rémunérée 8000 Euros par mois. "Elle le valait bien" comme dit la publicité, mais comment échappait-elle à ce point à ce qu’on appelle « la grille de la fonction publique » ? 


Valérie Trierweiler s’est fait entièrement relooker, le résultat est stupéfiant, elle a l’air très sympathique dans son genre, le but réel étant de devenir encore plus sexy, pour attirer un conjoint fortuné forcément. Il parait que le chômage a failli diminuer, et que les solutions de la nouvelle Ministre du Travail seraient de Droite ? Pourquoi dans notre vieux pays-dit-des-Lumières toujours s’opposer à ceux qui proposent des solutions cartésiennes ?

Je réfléchis à la vieille antienne :

« l’important c’est la rose »…

Le printemps se pointe à grands pas

Il est temps que de nouvelles roses sortent enfin

de leurs boutons


Dany que j'écoute le matin sur Europe vient d'annoncer que ni le Président

ni l'ancien

ne se représenteraient en 2017

on en a vraiment assez du système actuel !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire