vendredi 9 juin 2017

MFF 459

 le modèle de Laurent Pierson s’achève !

Je vous ai déjà parlé de cette étonnante voiture, et de son non moins extraordinaire modèle au 1/8° : elle a été la voiture d’un roi, le roi des Belges : Ettore qui faisait feu de tout bois, valorisait ses voitures de compétition même quand elles étaient d’occasion : il avait vendu ce T59, les spécialistes disent : « châssis 57248 » à Léopold III, roi des Belges.

C’est ce dernier qui l’avait fait repeindre en noir, par-dessus le bleu de France d'origine, encore visible aujourd'hui. Et qui avait fait rajouter le liston jaune, typique des couleurs belges. Plus tard encore, la voiture a été revendue malgré les regrets tardifs de la famille royale, et a pris la patine qui explique l’état actuel, dont celui du cuir froissé des deux sièges, que Laurent reproduit si exactement. Pas question de la repeindre, elle doit rester dans son jus !



Mais ce que je viens de découvrir, c’est la présence de deux de ces voitures au 11è Grand Prix du Comminges en août 1936, gagné par l’une d’elles conduite par Jean-Pierre Wimille, (dont le nom a été donné à une petite route proche du circuit actuel) devant Heldé sur Talbot T150C, et Ralph sur une Talbot identique.

La première grande course de 1937 a eu lieu le 21 février à Pau, où Wimille a fait face à un cortège de T150 Talbot et 135 Delahaye, et où malgré sa grippe, il a dominé la course. Il reviendra à Saint-Gaudens en 1939 pour le 12è grand prix avec une autre T59/50B pour finir second derrière René Lebègue.

ça c'est le circuit du Cimminges dans les années 25

et voici le circuit en août 1936
Jean Bugatti est venu en Royale, il séjourne à l'hôtel Ferrière

les deux T 59, et les Talbot
40 tours de 11 Km vitesse moyenne 157Km/H

Les spécialistes parlent désormais de cette voiture en la nommant : « ex King Leopold T 59 »

et les familiers la nomment

« la grand-mère »





Depuis que le musée du Circuit du Comminges a ouvert ses portes, un modèle de Laurent Pierson y aurait légitimement sa place pour rappeler l’année mémorable 1936.

Il faut dégager un petit budget…
…(un peu moins que le prix d’un chapiteau roman)


...ça vaut le coup non ?

alors ? la vraie...ou le modèle ?



PS : les billets précédents montrant les étapes de la construction :

retour en 1939, la grille de calandre montée sur place

la T59 "Comminges" bleue de 1939 au musée Schlumpf




allez visiter le musée 

circuit du Comminges !

1, rue des Chanteurs du Comminges
ouvert jeudi et samedi 10-12H et 14-18H

pour d'autres photos de Laurent Pierson :

https://www.facebook.com/psm.scalemodels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire