samedi 23 décembre 2017

Cleobule (20)

Vous avez eu la confirmation de l’évolution différente des papillons dans les îles. Le sujet est immense : après la Corse et la Sardaigne pour Hospiton, nous n’avons pas terminé, ni avec les Canaries, et autres îles espagnoles ; encore moins dans les îles Grecques.

Lindos dans l'ile de Rhodes, Rodos à la pointe Nord ; et Camiros à l'Ouest

Ces dernières restent les témoins de personnages historiques qui nous inspirent encore, comme Rhodes, et son colosse….et Lindos, avec son temple d’Athéna.


Connaissez-vous Cléobule ?

Cléobule (Kléoboulos) également appelé Cléobule de Lindos (né v. 630 av. J.-C. - mort v. 560 av. J.-C.), personnage à la fois historique et mythique, était un homme politique de la Grèce antique, souverain de Lindos, l'une des trois cités de l'île de Rhodes.

Cléobule était le fils d'Évagoras, auquel il succéda. Une légende fait descendre sa famille d'Héraclès. Il visita l'Égypte, où il étudia la philosophie, et d'où il rapporta, dit-on, le goût des énigmes et des caricatures. C'est sous son règne que Lindos connut son apogée : il fit entièrement rénover le site et le temple d'Athéna Lindia grâce aux fonds récoltés après sa victoire sur la Lycie.

C'est l'un des Sept sages de la Grèce antique, dont la liste la plus ancienne fut donnée par Platon. Elle diffère au fil des siècles, mais comprend toujours Cléobule, Solon d'Athènes et Thalès de Milet. Solon est célèbre par cette formule que j'ai faite mienne : « Je deviens vieux en apprenant toujours ». Quant à Thalès, c’est l’homme du théorème du même nom, qui lui permit d'être le premier à calculer la hauteur de la grande pyramide. Il est mort à 70 ans, vers 560 av. J.-C., et eut, selon Diogène Laërce, cette épitaphe :

« Le sage Cléobule est mort, et sur lui pleure
Lindos, sa patrie que la mer de toutes parts entoure. »

Les Mémoires de Pamphile contiennent une énigme de Cléobule :
Il y a un père et douze enfants : chacun d’eux a deux fois trente filles au visage différent, Les unes offrent un visage blanc, les autres un visage noir, Et bien qu’immortelles, toutes périssent.

La clef de l’énigme ? il s’agit de l’année.

Voici les sentences les plus célèbres de ce sage : « L’ignorance est le lot commun des hommes, avec l’abondance de paroles, mais le temps y pourvoira. Ayez des pensées nobles, ne soyez ni vain ni ingrat. Il faut marier les filles quand elles sont encore des jeunes filles pour l’âge, et déjà des femmes pour la raison » : par là il montre qu’il faut instruire même les filles ! (toutes les Nations n'en sont pas convaincues aujourd'hui).  Il conseillait de faire du bien à son ami pour se l'attacher davantage, et à son ennemi pour s’en faire un ami : car il faut craindre les blâmes de ses amis, et les mauvais desseins de ses ennemis....!

Quel Sage !

Toutes les fois que l’on quitte sa maison, il faut se demander ce que l’on va faire, et quand on est de retour, ce que l’on a fait. Il conseillait de bien exercer son corps : d’être silencieux plutôt que bavard, studieux plutôt qu’ignorant : de n’avoir pas une langue médisante.

La vertu consiste à s’abstenir du mal. Il faut fuir l’injustice ; donner à sa ville les conseils les meilleurs ; maîtriser ses passions ; éviter la violence ; bien élever ses enfants ; ne point haïr ; ne pas cajoler sa femme ni la quereller en présence d’étrangers ceci est une folie, cela est une sottise ; ne pas s’irriter contre un serviteur ivre, car on paraît ivre soi-même ; se marier avec son égale, car si on prend une femme de plus grande naissance, ses parents seront les maîtres ; ne pas rire des gens affligés d’un défaut car on se fait haïr d’eux ; si l’on a de la chance, ne pas en devenir orgueilleux ; dans le cas contraire, ne pas se laisser abattre, apprendre à supporter courageusement les changements de fortune....

J'arrête, c'est trop pour les gens normaux !

voici cleopatra















Voilà pour l’ambiance des iles Grecques, et des personnages illustres qui les ont habitées. Cette ambiance que cultivait notre célèbre Carol Linné quand à la lueur de sa bougie durant les nuits noires suédoises de l’année 1758, feuilletant les deux livres de la mythologie grecque posés sur son bureau, il donnait leur nom aux papillons.

Il a par exemple donné son nom au citron, gonepteryx rhamni. Je vous ai expliqué le papillon "qui a des coins". (1) Mais attention, il y a des tas de variations au citron : d’abord chez nous le citron de Provence, aux ailes antérieures envahies d'orange. Il le nomme cleopatra en 1767. Et puis farinosa, nom donné par Zeller en 1847. Et puis d’autres entomologistes s’en mêlent, reprenant les codes éthymologiques de Linné : c’est ainsi que Hübner en 1825 nomme le cleobula aux îles Canaries, qui deviendra palmae à La Palma,  maderensis à Madère,  petronella à Ibiza, et insularis en Crète.

Voici cleobule,


facile à distinguer de ses cousins insulaires

l'orange envahit totalement les antérieures








aux Canaries avec vulcania 





C'est à Rhodes que l'on visite la "vallée des papillons" à Pétaloudès :

l'île de Halki à l'Ouest se visite également

quand on visite Rhodes, on est obligé d'admirer l'entrée du port où le colosse posait ses deux pieds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire